Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 18:00

Le cours du groupe internet a grimpé de 8,1% aujourd'hui, à 2,27 euros, dans un volume important, notamment en fin de journée (au total plus de 300.000 titres échangés aujourd'hui). Ce retour d'intérêt sur une action quelque peu en berne ces derniers mois, après des chiffres financiers toujours décevants, n'intervient pas par hasard en cette fin de mois de juin.

Tout d'abord, le groupe va scinder en deux de manière imminente ses activités au moyen d'un spin off. A compter du 29 juin, l'activité paiement (HiPay Group) sera cotée séparément de l'activité publicitaire, c'est-à-dire que les actionnaires ayant acheté un titre HiMedia le 26 juin au plus tard se retrouveront alors titulaires de deux actions distinctes.


Cette séparation d'actifs est le dernier épisode en date de ce qu'on peut appeler une "vente par appartements" du groupe. Il y a un an, la société avait ainsi cédé son fleuron, le site jeuxvideo.com, au groupe Webedia. En effet, un pure player est plus susceptible d'attirer un prédateur qu'un groupe hybride.


Et sans doute la partie paiement suscite-t-elle quelques intérêts. On peut ainsi rapprocher la hausse du titre aujourd'hui d'une opération financière annoncée hier. Le spécialiste des terminaux de paiement Ingenico a en effet placé sur le marché une obligation de type OCEANE à échéance 2022 pour 500 millions d'euros. Certes, cette opération permet d'abaisser le coût moyen de la dette d'Ingenico et d'allonger sa maturité. Cependant, il n'y avait pas urgence : le groupe a un endettement plus que supportable et devrait afficher une trésorerie brute de 1,2 milliard d'euros à fin 2015. Largement de quoi rembourser ses prochaines échéances !


D'aucuns voient donc dans cette opération le prélude à une ou des acquisitions dans les services de paiement. C'est par exemple l'avis des analystes d'Invest Securities, qui penchent pour une acquisition en dehors d'Europe, afin d'étendre son périmètre géographique. Cependant, HiPay apparaît à certains comme une cible potentielle : même si l'activité reste centrée sur la France, la société est présente aux Etats-Unis et au Brésil et sa plateforme de paiement est capable de traiter 140 devises. On suivra donc de près le parcours d'HiPay dès le 29 juin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche