Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 14:35

A l'heure où de nombreuses sociétés annoncent des résultats en berne, ceux qu'Ingenico va publier le 11 mars ne devraient pas comporter de mauvaises nouvelles, ce qui en est déjà une bonne !

Dans une année 2008 perturbée sur le plan macro-économique et marquée par l'intégration de Sagem Monetel, le leader mondial des terminaux de paiements n'a pas flanché. A données constantes, la croissance a été de 7 % sur l'année (soit un chiffre d'affaires 2008 de 568 millions d'euros) et elle est restée nettement positive au quatrième trimestre (+5 %).

Mieux, le management a déjà donné, lors de la publication du 21 janvier, des indications précises sur les comptes : une marge d'exploitation 2008 comprise entre 12 et 13 % et une trésorerie nette de l'ordre de 75 millions d'euros. Seule véritable inconnue, les écritures comptables qui seront passées dans le cadre de Sagem monetel, mais celles-ci sont sans impact sur le "cash". Et l'adage  "cash is king" s'est rarement aussi bien vérifié qu'actuellement.

Pour 2009, Ingenico estime que son marché sera "flat" (en croissance nulle), mais espère faire mieux que ses concurrents. Légère progression de l'activité attendue, donc ! Il est vrai que le groupe souffrira moins du ralentissement en Amérique du Nord que Verifone : il ne réalise que 14 % de ses ventes sur ce marché, contre 40 % pour son concurrent.

En revanche, Ingenico est "surexposé" aux marchés émergents, qui comptent pour 46 % de ses ventes. Certes, la fameuse théorie du découplage a fait long feu, mais c'est dans cette zone que la croissance demeure la plus solide.

Partager cet article
Repost0

commentaires