Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 16:18

En quelques jours, les trois principaux actionnaires ont annoncé avoir franchi à la hausse un seuil dans le capital de l'éditeur de logiciels de conception de circuits électriques. Et sans débourser un centime !

IGE + XAO a en effet procédé à l'annulation de 172.200 actions autodétenues, soit 9,8% de son capital. Après d'importants rachats de ses propres actions en 2008, la société s'approchait du plafond légal d'autodétention (10% du capital).

Cette annulation a pour effet mécanique de renforcer la part au capital de chaque actionnaire : ainsi, le PDG Alain Di Crescenzo et le fonds d'investissement Alto Invest ont dépassé le seuil de 10% du capital et détiennent désormais 10,6% des titres en circulation chacun. De son côté, l'Institut régional de développement industriel Midi-Pyrénées (IRDI) passe-t-il à 20,65% du capital.

La politique active de rachat d'actions propres a sans doute évité au titre de souffrir exagérément de la crise financière. Entre le plus haut touché en 2007 et le plus bas enregistré depuis (16,91 euros, le 10 octobre 2008), l'action n'a abandonné que 36%... un moindre mal si l'on regarde le comportement de nombreuses autres small caps. Et elle s'est nettement redressée depuis.

Il est vrai que IGE + XAO est une entreprise aux nombreuses qualités : une belle rentabilité (16,8% de marge d'exploitation sur le semestre clos en janvier 2009), une solidité financière indéniable (environ 13 millions d'euros de trésorerie nette) et une bonne résistance de l'activité. Au troisième trimestre (février-avril) de l'exercice 2008-2009, le chiffre d'affaires a ainsi atteint 5,48 millions d'euros, soit une progression de 1% en un an. Bien des sociétés se seraient contentées d'une progression de l'activité symboliquement positive sur la période !

Partager cet article
Repost0

commentaires