Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 12:10

Question : quel est le point commun entre Hi-Media, Exonhit Therapeuthics, Netgem, Cybergun et Les Nouveaux Constructeurs ? Réponse : ces valeurs, parmi quelques autres, ont toutes atteint ce matin leur plus haut niveau sur un an glissant. Le groupe présidé par Cyril Zimmermann profite de la forte progression de ses résultats semestriels annoncée ce matin et des objectifs qu'il dévoile pour 2009.

Le bénéfice d'exploitation (avant impact des stock-options) de Hi-Media a en effet bondi de 41,9% au premier semestre 2009, à 7,1 millions d'euros. Il progresse ainsi à un rythme presque deux fois supérieur à celui du chiffre d'affaires (+22,2%).

Malgré la baisse du chiffre d'affaires publicitaire (-5%), le groupe internet réussit à améliorer légèrement son taux de marge brute dans cette activité  (56%, contre 55% un an plus tôt), ce qui s'explique par une plus forte contribution de l'activité réalisée au travers des sites édités en propre par Hi-Media. La division "publishing" représente ainsi 10,6% du chiffre d'affaires consolidé du groupe, contre 9,5% au premier semestre 2008.

Par ailleurs, Hi-Media a également amélioré ses marges dans son autre activité, le micropaiement. Le taux de marge brute grimpe de 25 à 27% en un an, grâce à la forte croissance du chiffre d'affaires (+51%).

Cela peut sembler paradoxal mais, si le taux de marge brute de chaque branche (micropaiement et publicité) est en hausse, celui du groupe recule de plus de 2 points, à 37,8%. Cela s'explique par la contribution plus forte du micropaiement (62% du chiffre d'affaires au premier semestre 2009, contre 50% un an avant), qui est une activité moins rentable que la pub.

Globalement, la très bonne tenue de l'activité, malgré le contexte de crise que traversent les médias, et la maîtrise des coûts, permettent un net rebond du bénéfice net, à 2,6 millions d'euros, contre 1 million seulement au premier semestre 2008.

L'avenir proche de Hi-Media, c'est la finalisation imminente du rachat de Adlink Media, qui donnera au groupe une véritable stature européenne et devrait générer 5 millions d'euros d'économies de coûts. Au passage, le communiqué publié ce matin nous glisse à l'oreille, avec les précautions d'usage étant donnée la faible visibilité économique actuelle,  les objectifs financiers qui ont servi de base à la négociation de cette acquisition majeure : un chiffre d'affaires 2009 de 158 millions d'euros, pour un résultat net de 7 millions.

Le marché a réagi positivement à ces nouvelles et, vers midi, le titre bondit de 6,3%, à 4,38 euros, dans un volume d'échange qui frise déjà les 500.000 titres, ce qui permet déjà de dire que cette séance de bourse est la plus active depuis le début de l'annéeHi-Media se rapproche ainsi de l'objectif de 4,7 euros affiché par Gilbert Dupont dans une note publiée ce matin. Il est vrai que le cabinet d'analyse table sur des prévisions 2009 plus prudentes que les ambitions du management : un chiffre d'affaires de 152 millions d'euros et un bénéfice net de 5,7 millions.

Quoi qu'il en soit, après un rebond de 172% depuis janvier, le parcours du titre devrait se faire plus hésitant d'ici la fin de l'exercice étant donné la valorisation (environ 25 fois les résultats 2009).

Partager cet article
Repost0

commentaires