Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 12:45

A ma droite, l'hôtellerie; à ma gauche, les titres-restaurants ! Voici en quelques mots le portrait du groupe Accor, dont les jours sont peut-être comptés. Le management envisage en effet l'opportunité d'une séparation pure et simple de ces métiers n'offrant pas de synergies entre eux.

Si rien n'est encore arrêté, le conseil d'administration d'Accor a publié hier un communiqué de presse pour se déclarer "satisfait de l'avancée des travaux". Il travaille à formaliser un plan de développement pour chacune de ses deux activités et se réunira à nouveau pour arrêter sa décision d'ici la fin de l'année.

Le plus logique semblerait de procéder à un véritable spin off, c'est-à-dire à une scission en deux sociétés cotées sans liens capitalistiques. L'avantage serait en effet de présenter au marché financier deux sociétés pure players de leurs métiers respectifs, ce qui permettrait de mieux les valoriser.

 

Un des points à régler reste la répartition de la dette du groupe (environ 3,2 milliards d'euros en chiffres bruts) entre les deux activités. Sous réserve qu'elle soit "attribuée" à 60% à l'activité services (titres-restaurants), les analystes de Natixis Securities valorisent l'hôtellerie à 29,10 euros par action et les services à 24,80 euros.

Ils aboutissent ainsi pour Accor à un objectif de cours de 54 euros (un potentiel de 43% au cours actuel) et même 65 euros dans le cadre de leur meilleur scénario. Le marché commence en tout cas à spéculer sur l'évolution de la situation. Vers 12h45, le titre grimpe de 4,3 % à 37,64 euros, dans un volume étoffé (déjà plus de 1,7 million de titres).

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche