Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 08:46
Akka logoLe chiffre d'affaires de la société d'ingénierie a reculé de 12,8% en 2009, à 332,8 millions d'euros, notamment touché par la crise du secteur automobile. Mais l'avenir s'annonce sous un jour meilleur.

Le chiffre d'affaires d'Akka a d'ailleurs reculé de 8,3% seulement au dernier trimestre 2009, à 90,5 millions d'euros. Surtout, la baisse enregistrée l'an dernier s'explique intégralement par deux facteurs : l'abandon de certains contrats non rentables chez la filiale Coframi et, bien sûr, un effondrement de 60% de l'activité dans le secteur automobile.

A quelque chose, malheur est bon ! Et le plongeon de l'automobile, secteur d'origine du groupe, a permis à Akka d'accélérer la diversification de ses activités vers des domaines comme l'énergie (+30% en 2009), l'aérospatial (+15%), ou encore le ferroviaire (+17%).

Malgré la crise et les difficultés de la filiale suisse, l'international progresse légèrement en 2009, à 40,4 millions d'euros (contre 39,8 millions en 2008) et représente désormais 12% de l'activité. Le développement hors de France est d'ailleurs un des trois axes prioritaires d'Akka en 2010, les deux autres étant un positionnement volontariste sur des offres à forte valeur ajoutée et une poursuite de la croissance dans les marchés les plus dynamiques (énergie, aérospatial).

C'est dans le cadre de cette stratégie que l'entreprise vient d'acquérir les sociétés Real Fusio et EKIS, spécialisées dans  l'ingénierie documentaire (lire notre article précédent). Akka poursuit sa recherche de cibles et vise en particulier la France et l'Allemagne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche