Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 14:49

En 2012, Altran a fait des bénéfices. Précisément, le bénéfice net atteint 64,6 millions d'euros, soit une marge nette honnête de 4,4%. C'est surtout une amélioration de 110 millions d'euros par rapport à l'exercice 2011, qui avait été pénalisé par plus de 62 millions d'euros de pertes non récurrentes, liées à des dépréciations d'actifs, à des restructurations et à l'impact de cessions au Royaume-Uni et au Brésil.

Le bénéfice d'exploitation courant enregistre une progression à deux chiffres (+10,2%, à 124,6 millions d'euros), soit une rentabilité d'exploitation de 8,6% du chiffre d'affaires en 2012. Une performance obtenue malgré une croissance assez modeste de l'activité (+2,6% seulement). En effet, le spécialiste de la recherche-développement a certes connu une conjoncture porteuse dans les secteurs de l'énergie et de l'aérospatial (plus de 10% de croissance). Mais cela a été contrebalancé par la mauvaise tenue du secteur automobile et surtout du secteur financier, qui est certes le plus petit des cinq domaines d'intervention du groupe mais a particulièrement souffert en France et en Belgique.

Après s'être pris les pieds dans le tapis de la bulle Internet (les fondateurs ont du quitter le navire sur fond de falsifications comptables), Altran a connu plusieurs faux départs. Son plan stratégique 2015 sera peut-être le bon. Il se fixe un objectif de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, ce qui passera par des acquisitions, comme celle toute fraiche de la société allemande de conseil et d'ingénierie IndustrieHansa (160 millions d'euros de chiffre d'affaires).

Après une "décennie perdue", l'entreprise semble enfin revenir dans le camp des sociétés "normales".  Mais entretemps, un concurrent a fait son chemin. Si Alten pouvait faire figure de petit poucet par rapport à Altran il y a 15 ans, son chiffre d'affaires atteint aujourd'hui 1,2 milliard d'euros, soit plus de 80% de celui d'Altran. Alten est plus profitable, avec un bénéfice net de 78,1 millions d'euros en 2012 et surtout, dispose d'une trésorerie nette de 58,4 millions d'euros, quand Altran reste affligé d'un endettement net de 169 millions d'euros. Pas étonnant que la capitalisation boursière d'Alten soit supérieure à celle de son concurrent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche