Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 10:32

Il y a quelques problèmes de communication chez Avenir Finance ! Ce matin encore, on peut lire sur le site internet de la société que le chiffre d'affaires du premier trimestre sera publié le 15 mai. Or, il a été révélé hier soir. Mais on pardonnera volontiers à la société ce petit écart, car ledit chiffre est... explosif !

 

Certes, le premier trimestre n'est généralement pas le plus significatif dans l'activité d'Avenir Finance. En 2013, il n'a représenté que 13,9% du chiffre d'affaires annuel, contre 41,1% pour le quatrième trimestre. Mais tout de même, une croissance de 94%, ça ne se boude pas. A périmètre constant, c'est-à-dire en ne consolidant plus les activités du courtier en ligne Sicavonline, dont Avenir Finance reste actionnaire à hauteur de 35%, mais dont il a cédé le contrôle à Ageas, la progression d'activité est plus spectaculaire encore, à 144% !

 

Les facturations atteignent quasiment 12 millions d'euros sur le trimestre, dont 57% en gestion d'actifs et 43% en gestion privée. Cette dernière activité affiche une progression vertigineuse de 352% à périmètre constant, grâce à une forte collecte en investissement immobilier (SCPI). La division "gestion d'actifs" a, elle, été dopée par la hausse d'activité de la société Aupéra (suivi de travaux immobiliers) acquise en 2010.

 

Surtout, Avenir Finance montre le visage d'une entreprise en pleine mutation : à peine la sortie de Sicavonline bouclée, elle vient d'annoncer un véritable changement de dimension (et de contrôle!) avec le projet de rapprochement avec Inovalis, société de gestion immobilière franco-allemande. Techniquement, Inovalis, sous réserve d'approbation des autorités de marchés, va apporter quatre de ses filiales à Avenir Finance, en échange d'une participation de 66,6% dans Avenir Finance, via l'émission d'actions nouvelles. En d'autres termes, Danyel Blain, qui a fondé Avenir Finance en 1995, va céder les rênes de l'entreprise à Stéphane Amine, PDG d'Inovalis.

 

Un élément intéressant du communiqué est la valorisation retenue pour Avenir Finance dans la transaction : 30 millions d'euros. Ce matin, la bourse réagit fortement à ce festival d'annonces. Vers 10h30, le titre grimpe de 15,6%, à 11,25 euros, ce qui représente une capitalisation boursière de 28,6 millions d'euros. Le marché pourrait continuer à pousser le titre pour jouer les synergies liées au rapprochement, voire un retrait de la cote à plus ou moins brève échéance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche