Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 18:20

adsl-T4-2009.jpgConfirmant la tendance des derniers trimestres, SFR se révèle l'opérateur le plus conquérant sur le marché de l'ADSL à fin 2009, avec 161.000 nouveaux clients nets au dernier trimestre. Mais Bouygues, nouvel entrant sur ce marché qui était devenu un jeu à trois, montre les crocs !

Pendant des années, le roi du marché de l'ADSL s'appelait Iliad. C'est la maison-mère de Free qui a décrété un beau jour que le téléphone, internet haut débit et la télévision sur ADSL devaient être facturés 30 euros par mois au client, inventant au passage le triple play et obligeant la concurrence à s'aligner. Grâce à ce subtil dosage de savoir-faire technique et de marketing efficace et au rachat d'Alice, Iliad comptait fin septembre 2008 plus de 4,1 millions d'abonnés, soit près de 400.000 de plus que l'autre opérateur alternatif d'envergure, Neuf-Cegetel, qui venait de passer dans le giron de SFR.

Depuis, la belle machine Iliad semble quelque peu enrayée. L'intégration d'Alice se révélant plus ardue que prévu, la société a réussi à augmenter sa base de clients de 36.000 seulement au dernier trimestre 2009, n'ayant ainsi capté que 8% des nouveaux clients ADSL de la période. Pour le troisième trimestre consécutif, la conquête de nouveaux clients d'Iliad se révèle très en deçà des chiffres constatés auparavant, qui avoisinaient les 100.000 nouveaux clients par trimestre !

On pourrait croire qu'il s'agit là d'un effet marché, l'ADSL arrivant progressivement  à maturité après des années de forte croissance. Mais pas du tout... L'explication est tout simplement que le leadership a changé. Indépendant, Neuf-Cegetel avait surtout excellé dans l'art de la croissance externe ; désormais intégré dans SFR, il est devenu un champion de la conquête clients : il en a convaincu 161.000 de plus au cours des trois derniers mois de 2009, c'est-à-dire 36% du total des nouveaux abonnés ADSL. Depuis trois trimestres, il devance ainsi France Télécom/Orange et, mieux, il creuse nettement l'écart sur la fin de l'année, l'opérateur historique n'ayant engrangé que 117.000 clients supplémentaires (tous ces chiffres s'entendent nets, c'est-à-dire déduction faite des clients perdus par chaque opérateur dans le même temps).

Avec 4,4 millions de clients ADSL Neuf/SFR est donc désormais sur les talons d'Iliad, qui n'a désormais que 12.000 clients d'avance, et le devancera certainement au prochain pointage, à fin mars.

Mais l'année 2009 a apporté un autre changement majeur sur le marché, qui était devenu un jeu à trois à force de rachats. L'entrée de Bouygues bouleverse en effet la donne, surtout que le groupe arrive avec une offre dite quadruple play (fixe + mobile + internet + télévision) et des tarifs très agressifs.

Avec un parc de 311.000 clients au 31 décembre 2009, le mammouth du BTP est encore un nain au pays de l'ADSL, mais il se développe de manière fulgurante. Au dernier trimestre 2009, il a activé 138.000 nouveaux clients, une performance qui le situe derrière SFR, mais devant Orange ! Le trublion d'internet, c'est désormais lui, et non plus Iliad, qui semble en panne de croissance dans l'attente du relais du mobile. Or, celui-ci ne sera pas réellement actif avant 2012, au mieux. Ces chiffres et ce constat semblent pleinement justifier la place d'Iliad au sein des "4 sorcières du marché". C'est ainsi que nous avions dénommé les 4 valeurs françaises identifiées par Bryan Garnier comme ses plus fortes convictions vendeuses (on pourra lire ou relire notre article La sorcière numéro quatre pour prendre connaissance de l'objectif de cours de l'analyste sur le titre).




Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche