Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 12:09

La fusion entre Ciments Français et son actionnaire de contrôle Italcementi avait été bloquée en 2009 par les porteurs d' "US notes" américains. Le succès de l'offre lancée par l'Italien sur ces titres pourrait relancer le processus.

Les résultats 2009 de Ciments Français sont globalement en ligne avec les attentes. L'excédent brut d'exploitation a ainsi reculé de 11%, à 909 millions d'euros, en ligne avec la baisse de 11,7% enregistrée au niveau du chiffre d'affaires. La très légère hausse du taux de marge provient des réductions de coûts un peu supérieures aux prévisions (170 millions d'euros, contre 150 millions d'euros anticipés).

Ces réductions de coûts se poursuivront à un rythme moins élevé en 2010, exercice que le management présente de manière plutôt pessimiste : baisse des prix, baisse des volumes et possible hausse des prix de l'énergie !

Malgré cela, le titre grimpe ce midi de près de 4%, à 72 euros. Le marché spécule sur un possible retrait de la cote de Ciments Français par son actionnaire à 81%, l'italien Italcementi. Le processus était sur les rails en 2009 mais avait avorté suite à un désaccord des porteurs américains d' "US Notes".

Justement, Italcementi a lancé une émission obligataire de 2 miliards d'euros afin, notamment, de racheter ces titres (leur montant total atteint 500 millions de dollars). Si l'opération réussit, l'actionnaire de contrôle pourrait lancer une OPR sur Ciments Français, les 19% du capital qui lui manquent étant actuellement valorisés un peu moins de 500 millions d'euros.

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche