Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 18:29

Tout le monde n'aime pas les pandas, surtout ceux qui viennent grignotter l'audience. Le nouvel algorithme de Google (Google Panda, c'est lui !) est venu perturber la marche en avant de Leguide.com en 2011, mais la société reste très profitable.

leguide ca 2011

Le spécialiste des guides d'achats sur internet a publié ce soir un chiffre d'affaires 2011 en hausse de 5,3% à 28,2 millions d'euros. Pas si mal en ces temps où le mot crise est sur toutes les lèvres. A y regarder de plus près, et notamment en disséquant ce chiffre trimestre par trimestre, la réalité est un peu moins florissante. L'année 2011 ressemble à un attterrissage en douceur pour Leguide.com, avec un taux de croissance qui n'a cessé de diminuer entre le premier trimestre (+9%) et le quatrième (+2,3% seulement).

On peut y voir plusieurs raisons, à commencer par une certaine maturrité de la société après plusieurs exercices de forte croissance, notamment alimentée par les acquisitions. Mais surtout, depuis l'été, la société doit faire face à un ennemi vorace, le terrible Panda dévoreur d'audience de Google. Ce nouvel algorithme a pour mission officielle de diminuer le référencement des "fermes de contenus", ces sites sans vraie vocation éditoriale, voire agrégeant des contenus sans aucun sens, juste pour être le plus visibles aux yeux des robots googliens. Certes, ce n'est pas le cas de Leguide.com, mais de tels sites, souvent fondés sur des contenus non exclusifs (présentations promotionnelles de produits) sont des "victimes collatérales" de Panda. Sauf à penser que Google ne déréférence intentionnellement des concurrents indirects dans la publicité en ligne... mais qui oserait penser une chose pareille ?

Dès le mois de mai 2011, Leguide annonçait qu'il subirait l'impact de Panda et serait amené à augmenter ses frais marketing pour compenser ce manque à gagner. La bonne nouvelle, c'est que la rentabilité d'exploitation est restée forte en 2011 : le groupe indique qu'elle est supérieure à 30% du chiffre d'affaires, ce qui implique qu'elle est de 25% au moins au deuxième trimestre. La moins bonne nouvelle, c'est que le concurrent allemandDooyoo racheté par Leguide en 2008 n'a pas tenu toutes ses promesses : confrontée à une baisse d'activité, cette filiale fera l'objeet de dépréciations de 4,5 millions d'euros dans les comptes 2011. Le résultat net devrait donc être réduit à la portion congrue, même si la société estime qu'il sera positif.

Et puisqu'on parle d'acquisition, Leguide est en train d'en faire une autre, celle du guide shopping Ciao auprès de Microsoft, qui, après yahoo, se désengage à son tour du marché. Et voici Leguide.com en passe de devenir numéro un européen de son marché. 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche