Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 17:34

economie-us.jpgLes Etats-Unis restent la locomotive économique du monde. Avec un PIB de près de 15.700 milliards en 2012, d'après les estimations du FMI, ils pèsent encore près de deux fois la Chine, leur poursuivant le plus immédiat. Et alors que la morosité économique domine en Europe, il y a au moins une bonne nouvelle : la locomotive économique accélère.

Ce redémarrage américain est perceptible au travers de plusieurs signes, à commencer par le marché de l'emploi. "De ce côté, l'amélioration est considérable. Depuis un an, les Etats-Unis ont créé en moyenne  200.000 emplois par mois. Ce niveau très soutenu semble écarter le risque d'un retournement de l'économie américaine, ce qui était une crainte récurrente depuis 2010", analyse Alexandre Hezez, responsable de la gestion chez Convictions AM. On ne peut plus dire non plus que les Etats-Unis sont dans la configuration assez peu enviable dite de "jobless recovery" (reprise économique sans création d'emplois).

"Dans le secteur de la construction, un de ceux qui avaient perdu le plus d'emplois depuis 2009, on assiste actuellement à une accélération des embauches. Dans l'énergie, on voit des créations d'emplois régulières. Tout cela vient largement compenser les pertes d'emplois qui subsistent dans les collectivités et contraste singulièrement avec la situation en Europe", note Alexandre Hezez. 

Cette embellie américaine est en grande partie due à l'action de la Federal reserve (Fed), la banque centrale américaine. Ses dernières mesures dites d'assouplissement quantitatif lui permettent de mettre en œuvre des rachats de titres financiers pour soutenir l'économie sans fixer de limite de temps, le but étant de montrer que la banque est "éternellement" là pour soutenir l'économie. "La question de savoir quand la banque centrale cessera de soutenir devient une fausse question. Lors de la crise des années 1930, de telles mesures s'étaient étalées sur plus de 15 ans pour maintenir des taux bas", rappelle Alexandre Hezez. La suite sur Yahoo Finance

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Economie - Marchés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche