Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 10:30
Après avoir suivi vendredi les « 4 sorcières » (lire notre article), nous égrenons ce lundi les 4 fées selon Bryan, à savoir les 4 valeurs françaises figurant sur la liste des 18 convictions d’achats de Bryan Garnier en Europe. Voici la fée numéro trois.

Dans le secteur de la distribution, Bryan Garnier n’aime pas Casino (lire notre article précédent), mais apprécie Carrefour, et pas forcément pour les raisons qu’on attendrait. L’analyste note en effet que Lars Olofsson, le directeur général, est soumis à une forte pression de la part des actionnaires, et surtout du premier d’entre eux, Blue Capital.

De deux choses l’une, soit le patron réussit à convaincre de la réussite de son plan de transformation, soit il sera contraint de céder des actifs. Bryan Garnier envisage ainsi plusieurs scénarios : la cession de quelques pays (Pologne, Thaïlande,…), la cession de zones entières (Amérique Latine et Asie), qui permettrait de dégager plus de 14 milliards d’euros, et, enfin, un démantèlement total qui conduirait selon l’analyste à une valeur de 70 euros par action, tout en restant l’hypothèse la moins probable (ne rêvons pas trop !).

Entre la clôture du 13 janvier 2010 et celle du 15 février, le titre a extrêmement bien résisté, avec un recul de 1,42% seulement, quand le CAC40 a plongé de 9,79% sur la période. Le choix de cette valeur défensive se révèle protecteur dans cette difficile passe.

L’analyste fixe un objectif de cours de 39,5  euros, soit un potentiel de 14,9% sur le cours de lundi soir.

Qui sont les autres fées ?
Voir la fée N°1    Voir la fée N°2    Voir la fée N°4

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche