Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 10:14

Débarqué ce mercredi de la tête du groupe hôtelier Accor pour "divergences stratégiques" avec les principaux actionnaires, Gilles Pélisson s'est dit "triste" de cette décision. Le marché a apparemment un autre avis.

 

Neveu d'un des deux fondateurs du groupe, Gilles Pélisson avait remplacé début 2006 Gérard Espalioux à la direction générale d'Accor, auréolé d'un passage remarqué chez Bouygues Télécom. Depuis 2009 et la démission de Serge Weinberg de la présidence, Gilles Pélisson avait "absorbé" sa fonction, devenant PDG d'Accor.

 

Mais au sein du groupe, le pouvoir du "tonton Gérard" cède le pas à celui des fonds actionnaires, au premier rang desquels l'américain Colony Capital. Le successeur désigné de Pélisson est Denis Hennequin, PDG de McDonald's Europe depuis 5 ans.

 

Cette décision annoncée brutalement est accueillie sans douleur par la bourse. Ce matin, le titre Accor gagne 1,2%, dans un marché certes très porteur, le CAC40 gagnant 2%, porté par les bancaires. La tristesse de Pélisson ne semble pas appeler de compassion.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche