Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 15:14

TEKKA.pngSpécialiste des implants dentaires et de la chirurgie cranio-maxillo-faciale,  Tekka tente sa chance sur Alternext pour financer une croissance très forte... mais pas encore rentable.

 

L'année 2011 sera-t-elle celle du retour des introductions en Bourse ? Au vu de la bonne tenue des marchés, on pourrait le penser, même si force est de constater que la tendance n'est pas encore vraiment enclenchée. Rien à signaler depuis le début de l'année, mis à part l'apparition à la cote d'Aperam, simple spin-off d'Arcelor-Mittal, des transferts vers Alternext de sociétés d'Eurolist et le flot habituel du marché libre.

 

Tekka se profile donc comme la première "vraie" introduction de l'année en France. La société a fêté son 10ème anniversaire il y a peu et s'est d'abord développée sur le marché des produits servant à la chirurgie cranio-maxillo-faciale, qui vise à réparer des malformations ou des traumatismes touchant le visage. Tekka occupe la place de numéro un français dans cette niche de marché mais sa croissance a plafonné dans ce segment à partir de 2005.

 

C'est alors que l'entreprise s'est lancée sur le créneau des implants dentaires, qui est devenu son principal marché en deux ans : sur l'exercice 2009/2010, clos fin mars dernier, il  a représenté 75% de l'activité totale. Tekka revendique le rang de numéro 2 français des implants en volume, mais il est seulement en 6ème place si l'on raisonne en valeur, avec 6% du marché, contre respectivement 31% et 13% pour les géants suisses du secteur, Nobel Biocare et  Straumann.

 

En effet, Tekka a réussi une conquête rapide de parts de marché grâce à un positionnement agressif sur les prix, qui se traduit jusqu'ici par des pertes pour la société. Au premier semestre de l'exercice 2010-2011, Tekka affiche ainsi un résultat net déficitaire de 817.000 euros. Côté croissance, la dynamique reste forte, avec un chiffre d'affaires de 7,3 millions d'euros, en hausse de 37%. Une croissance toujours portée par l'implantologie.

 

Ce marché représente actuellement 1,5 milliard d'euros en Europe et devrait croître de 10,5% par an d'ici à 2013, d'après les analystes du Millennium Research Group. Pour saisir cette opportunité, Tekka a lancé une stratégie de croissance internationale tous azimuts. La société a déjà ouvert des filiales en Espagne, en Allemagne, en Belgique, en Turquie et au Maroc. Elle envisage de s'implanter (sans jeu de mots!) en Italie, afin d'être présente sur un des deux premiers marchés européens, avec l'Allemagne, ainsi qu'au Royaume-Uni, en Grèce, en Suisse, au Canada et en Egypte (bon courage !).

 

Selon les prévisions communiqués par l'analyste de Bryan Garnier, le listing sponsor de l'introduction, le chiffre d'affaires devrait tripler en trois ans, avec des facturations attendues à 35,6 millions d'euros en 2012/2013, exercice sur lequel sont aussi espérés les premiers bénéfices.

 

Pour financer cette croissance à marche forcée, Tekka souhaite lever environ 15 millions d'euros à l'occasion de son introduction sur Alternext. La fourchette de prix retenue (entre 13,15 et 15,15 euros par action) valorise la société autour de 2,6 fois le chiffre d'affaires estimé de l'exercice en cours. Cela semble un peu élevé pour une société qui évolue dans un secteur assez concurrentiel et doit encore faire preuve de sa capacité à gagner de l'argent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche