Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 10:21

On avait pu croire à une fâcherie durable ! Après l'abaissement à 1,25% du taux de rémunération du livret A au 1er août dernier, on aurait pu croire que les Français boudaient définitivement ce produit d'épargne certes défiscalisé mais devenu si peu rentable facialement.


Pendant trois mois consécutifs (septembre à novembre 2013), le produit a enregistré une collecte nette négative, c'est-à-dire que les retraits d'argent ont dépassé les dépôts nouveaux sur la période. Au cours de ces trois mois, les encours du Livret A et du LDD cumulés ont fondu de près de 4,7 milliards d'euros.


Le mois de décembre est toutefois venu briser cette tendance baissière, avec une collecte nette redevenant positive (+0,7 milliard d'euros). Au total, sur l'année 2013, les dépôts nouveaux, nets des retraits, atteignent 19,1 milliards d'euros, toujours en cumulant les montants du Livret A (12,1 milliards) et ceux du LDD (7 milliards). On avait seulement vu mieux en 2012. La collecte nette des deux produits avait totalisé 49,2 milliards d'euros : un chiffre astronomique du au doublement du plafond du LDD de 6.000 à 12.000 euros à partir d'octobre 2012, conjointement à un relèvement de celui du Livret A de 15.300 à 19.125 euros.


En 2013, baisse du taux oblige, les Français n'ont recueilli que 5,5 milliards d'euros d'intérêts de leurs livrets, contre 6,62 milliards en 2012. Mais avec des encours de 367,2 milliards d'euros fin 2013, l'épargne déposée sur les Livrets A et LDD bat un nouveau record.

 

livret-A.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Economie - Marchés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche