Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 11:34

Philippe-LECOMTE2--1-.jpgFrançaise, oui... but not so french ! Filiale du Crédit Mutuel Nord Europe bénéficiant donc d’un flux de collecte « captif », La Française, contrairement à Tobam (lire notre article précédent), n’est pas tombée dans l’international quand elle était petite. Fin 2010, les encours distribués hors de France représentaient encore moins de 2% du total. Normal pour un acteur qui s’appelle La Française, direz-vous ! Sauf que, si la société, précédemment baptisée UFG-LFP, a pris cette dénomination en septembre 2011, c’est précisément en vue de se faire un nom sur d’autres marchés et de s’y distinguer des grands noms anglo-saxons en jouant sur sa french touch

 

Cela fonctionne-t-il ? Visiblement oui. Grâce à cette stratégie de développement, l’international représente aujourd’hui 10% des quelque 45 milliards d’euros gérés par le groupe, ce qui commence à devenir significatif. Un simple changement de nom n’a évidemment pas suffit et La Française, pour parvenir à ces objectifs, a notamment recruté Philippe Lecomte (en photo) pour s’occuper du développement international : un profil au parcours international, passé chez des acteurs anglo-saxons comme Invesco et Schroders.

 

Surtout, depuis quelques années, La Française multiplie les partenariats commerciaux ou capitalistiques pour se donner une stature internationale, avec notamment des prises de participation dans les sociétés britanniques Tages Capital (multigestion alternative) et Inflection Point Capital Management (investissement socialement responsable) ou la hongkongaise JK Capital Management, dont les expertises sont mises en avant à l’international. 

 

Car il ne s’agit pas pour La Française de vendre à l’étranger sa gamme française mais d’y commercialiser un nombre restreint d’expertises reconnues. « Il faut avoir un statut de leader au niveau local pour pouvoir exporter, explique Philippe Lecomte. Ainsi, nous poussons à l’international des produits comme le fonds d’actions chinoises value géré par notre filiale JK Capital Management, le fonds immobilier LFP Forum Securities Global Income Real Estate, de notre filiale commune avec Forum Partners, ou encore LFP Rendement Global 2022, un fonds obligataire à maturité, ce qui est une expertise historique du groupe. »

 

C’est essentiellement - mais pas seulement - en Europe que se déploie la stratégie internationale de La Française. « Dans des pays comme l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Suisse, le Bénélux et l’Autriche, nous visons à la fois les investisseurs institutionnels et le marché du retail, détaille Philippe Lecomte. Dans les pays nordiques, au Royaume-Uni ou en Asie, nous ciblons plutôt les institutionnels. » Si le groupe a tardé à sortir des frontières hexagonales, son rattrapage est aujourd’hui clairement enclenché et les ambitions sont claires. « Nous voulons arriver rapidement à 20% de notre activité à l’international », conclut Philippe Lecomte. La Française semble aujourd’hui avoir mis en place les moyens pour réussir ce pari.

 

Cliquer ici pour accéder aux autres "épisodes"

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans SICAV - Fonds
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche