Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 14:15
Valeurs queue 5 fevrier

Sur les chiffres arrêtés à vendredi 5 février, on dénombre 133 valeurs en baisse depuis le début de l'année au sein du SBF250  (contre 101 en fin de semaine dernière). Parmi celles-ci, 26 valeurs excèdent les 10% de recul, contre  5 seulement il y a une semaine. L'accélération de la correction du marché, sous l'effet des craintes concernant la dette des pays du sud de l'Europe, est passée par là.  Et ce sont les valeurs bancaires qui "prennent le pouvoir" dans notre classement des plus fortes baisses.

(newsfinance.fr) En troisième place la semaine dernière, Société Générale hérite cette semaine du trône peu enviable de plus forte baisse de l'indice SBF250, avec un recul de 21,6% depuis le 1er janvier. Mais, signe d'une désaffection touchant tout un secteur, deux autres banques font leur entrée dans ce bottom 10 (*) du marché : Crédit Agricole en 4ème place et BNP Paribas en 8ème. Cette dernière corrige à son tour vivement, après avoir marqué en 2009 la 4ème plus forte hausse du CAC40 (lire notre article précédent).

On note cette semaine un bouleversement du classement, puisque 5 valeurs y font irruption. Outre les deux bancaires, il s'agit en premier lieu d'Eurofins Scientific, qui arrive directement en 2ème position du bottom 10 après avoir subi un revers boursier de près de 14% en une semaine. Si le marché avait bien accueilli les chiffres du spécialiste des analysses biologiques au troisième trimestre (lire notre article de novembre dernier), il a en revanche été déçu par la faible progression du chiffre d'affaires annuel (+1,1%, à 640 millions d'euros), suscitant notamment une dégradation de la part de l'analyste de Gilbert Dupont.

Saint-Gobain entre aussi dans notre classement des bonnets d'âne, en 7ème place, après avoir lourdement chuté jeudi et vendredi. Le verrier a d'autant moins bien résisté à la baisse du marché qu'il a été dégradé par plusieurs analystes (Nomura, Crédit Suisse). Si GDF Suez, Vivendi et Axa parviennent cette semaine à s'extirper du bottom 10, le nombre de grandes valeurs du CAC40 qui y figurent reste ainsi identique (5 / 10).

Cinquième et dernière entrée dans le classement, celle de Recylex : comme de nombreuses valeurs cycliques, le spécialiste du recyclage a connu une fin de semaine difficile et affiche désormais une baisse de plus de 15% depuis le 1er janvier.

Malgré une piètre performance boursière cette semaine, Séchilienne-Sidec et ArcelorMittal "perdent" respectivement 1 et 4 places dans le classement, principalement en conséquence de l'arrivée remarquée des valeurs bancaires. De leur côté, Atari et Netgem ont enregistré une progression en Bourse cette semaine, à contre-courant du marché, ce qui leur permet de reculer respectivement de 2 et 4 places dans le bottom 10. On notera à nouveau que la présence de Netgem est discutable, car elle est la conséquence d'une distribution de dividende exceptionnel, non d'un "vrai" recul boursier.

Enfin, parmi les "sortants", notons que GL Events a disparu, grâce à ses bons chiffres 2009 et un nouveau succès  commercial (lire notre article). Une disparition qui n'est pas pour nous étonner, étant données les qualités de la valeur.

LES 5 ENTRANTS
Crédit Agricole - BNP Paribas - Eurofins Scientific - Saint-Gobain - Recylex

LES 5 SORTANTS
Vivendi - Axa - Vicat - GDF Suez - GL Events

(*) bottom : bas, en anglais. Le bottom 10 est donc l'inverse du top 10, à savoir les 10 derniers du classement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche