Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 08:48

Hier, c'était Facebook, aujourd'hui, c'est sans doute Twitter qui fait le plus d'ombre à Meetic, les gazouillis du réseau social se faisant parfois amoureux. Il faut s'y faire, Meetic n'est plus une valeur de croissance. En témoigne le chiffre d'affaires de 82 millions d'euros enregistré au premier semestre 2012, soit une baisse de 11% en un an.

Ce recul est attrbuable à l'activité Internet (95% du chifffre d'affaires), qui plonge de 13,2%. A l'inverse, l'activité mobile, qui végétait depuis plusieurs années, donne enfin des signes de démarrage. En quasi-doublement sur un an, elle ne représente cependant que 4% de l'activité totale du site de rencontres, avec 3,3 millions d'euros facturés au premier semestre 2012. La généralisation des smartphones n'y est sans doute pas étrangères.

Mais le recul d'activité de Meetic ne se traduit pas par un comportement similaire des bénéfices, bien au contraire. Meetic a en effet fortement diminué ses dépenses de marketing, qui ont représenté 39 millions d'euros au premier semestre 2012, soit près de 20 millions de moins qu'un an auparavant. De ce fait, le bénéfice d'exploitation double, à 17,1 millions d'euros, soit 20,8% du chiffre d'affaires. La progression du bénéfice net après impôts est similaire : +97%, à 11,9 millions d'euros.

La Bourse accueille favorablement ces chiffres ce matin, avec un bond de près de 5% peu après l'ouverture, surtout que Meetic a les poches pleines, sa trésorerie nette atteignant 47,2 millions d'euros à fin juin 2012. Reste à confirmer la croissance dans le mobile et à éviter que l'érosion du nombre d'abonnés ne s'aggrave. 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche