Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 20:37

Les beaux résultats semestriels de Netgem ont été accueillis de manière mitigée par le marché. Le développement international est plus que jamais l'enjeu majeur du groupe.

 

 

La fièvre aura été de courte durée. Ce matin, le titre Netgem marquait un plus haut en séance, à 3,39 euros (+6,2%), soit son meilleur niveau depuis le 3 juin. A la clôture, le titre ne progresse finalement que de 1,6%, à 3,24 euros : un score bien maigre comparé à un CAC40 en fanfare, qui gagne 3,8% !

 

Certes, les résultats du spécialiste de la télévision par Internet (IPTV) sont splendides au premier semestre 2010. Alors que le chiffre d'affaires est en léger recul de 5%, à 74,3 millions d'euros (du fait de la séparation des activités de VideoFutur), le bénéfice d'exploitation courant bondit de 65%, à 25,9 millions d'euros. D'une part, la déconsolidation d'une activité en perte a amélioré mécaniquement les marges; d'autre part, la cession à SFR de la licence du logiciel en début d'année a boosté de manière très provisoire le chiffre d'affaires.

 

Reste qu'au deuxième trimestre 2010, la tendance est très négative en France, avec un chiffre d'affaires de 18,7 millions d'euros, en recul de 48% sur un an. La décroissance des volumes livrés par Netgem à SFR devrait se poursuivre jusqu'à une probable extinction à horizon fin 2011 et c'est donc du côté de l'international que se joue l'avenir.

 

L'international (32% du chiffre d'affaires au deuxième trimestre), c'est en premier lieu le contrat avec l'opérateur australien Telstra, qui a lancé au début de l'été sa T-Box "made in Netgem". Et le groupe vient d'annoncer un nouveau contrat, avec Telekom Slovenia, dont la portée est sans doute bien moindre.

 

On attend avec impatience la publication du chiffre d'affaires du troisième trimestre, prévue pour la semaine du 11 octobre, pour vérifier que le décollage australien se confirme. En publiant ses résultats annuels arrêtés à fin juin 2010, Telstra a glissé un premier chiffre : 17.000 T-Box ont déjà été vendues. Un début encore peu significatif du réel potentiel de ce vaste marché.

 

Incontestablement, le deuxième semestre sera moins brillant en matière de rentabilité, mais la situation financière de l'entreprise reste très solide, malgré la distribution d'un dividende exceptionnel de 70 cents par titre en début d'année, e nsus du dividende ordinaire. A fin juin 2010, la trésorerie nette atteint encore 34,8 millions d'euros.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche