Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 13:33

Quelques semaines après l'annonce d'un contrat très prometteur en Australie, le cours de Bourse de Netgem continue de stagner. Voici quelques précisions sur ce qui pourrait être le premier pas du véritable développement international du fabricant de décodeurs de télévision numérique.

L'opérateur télécoms australien Telstra a donc annoncé en novembre le lancement, pour une phase de tests, d'un décodeur baptisé T-Box et notamment destiné à permettre à l'utilisateur d'accéder depuis son poste de télévision aux contenus vidéos web de BigPond, filiale d'accès internet de Telstra.

Une confirmation, tout d'abord, venue d'une source officielle de Telstra : les tests menés en ce moment sont faits avec le matériel d'un seul fournisseur ! Il ne s'agit donc pas d'une mise en concurrence, qui a visiblement été faite au préalable. "Telstra a sélectionné Netgem pour l'aider à élaborer la T-Box. Netgem dispose d'une expérience en matière de combinaison de télévision gratuite et d'offres de télévision sur IP à la carte, avec plus de deux millions de boîtiers installés en Europe. Netgem a été le mieux à même de répondre à nos exigences en ce qui concerne l'intégration des contenus de BigPond sur le téléviseur familial", nous a déclaré cette source. Comme équipementier du service de télévision payante de BigPond, Netgem va ainsi se retrouver au coeur d'une compétition interne à Telstra, qui détient aussi 50% de Foxtel, sorte de CanalSat australien. Or, Telstra affiche parmi les objectifs stratégiques majeurs de sa transformation actuelle celui de "consolider" BigPond.

Concernant le déroulement des tests sur la T-Box, il prennent la forme d'une invitation à un "test consommateur" faite aux clients de la région de Melbourne. Ils visent à "évaluer la popularité du produit et de ses fonctions", l'objectif étant un lancement commercial à l'échelle de l'Australie dans le courant de l'année 2010, sans plus de précisions pour l'instant. A ce jour, Telstra déclare ne pas avoir de projets de lancement de la T-Box dans les autres pays où il est présent (Nouvelle-Zélande notamment).

Telstra se refuse pour l'heure à chiffrer le nombre de clients potentiels de la T-Box dans les prochaines années, mais rappelle l'intérêt de disposer d'installer dans les foyers un outil capable d'amener directement internet sur la télévision, mais aussi, dans le futur, de faire communiquer entre eux différents périphériques grâce au wifi (ordinateurs portables, périphériques musicaux ou de stockage). Rappelons que Telstra revendiquait 2,274 millions de clients haut débit à fin juin 2009 (soit une croissance modeste de 0,9% en un an). En revanche, le nombre de clients équipés en très haut débit (plus de 20 mégabits) a grimpé de plus de 50% en un an, à 241.000.



Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche