Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 10:40

La société de biotechnologie plonge ce matin de plus de 20%, à 1,81 euro. NicOx vient d'annoncer le retrait du dossier de demande de mise sur le marché de son candidat-médicament Naproxcinod en Europe. un sévère coup d'arrêt.

 

Avec son nom un peu compliqué à écrire, le Naproxcinod était encore perçu il y a quelques mois comme le plus bel actif (fpotentiel) de NicOx : mais l'annonce d'aujourd'hui est assez logiquement perçue comme un abandon pur et simple de ce candidat-médicament et pose la question de l'avenir de la société, qui avait très largement misé sur cette molécule anti-inflammatoire pour le traitement de la douleur de certaines arthroses.

 

En juillet 2010, la Food & Drug Administration (FDA) avait tiré le coup de semonce en annonçant un avis défavorable à la mise sur le marché du Naproxcinod. Aujourd'hui, NicOx annonce le retrait du dossier de demande de mise sur le marché en Europe, suite à l'avis défavorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP). En guise de baroud d'honneur, la société déclare certes dans son communiqué qu'elle "évalue désormais différentes options pour le potentiel développement ultérieur du Naproxcinod en Europe", notamment avec Grupo Ferrer, qui a récemment acquis une option sur les droits. Mais personne ne peut être dupe de cette déclaration d'intention : le "blockbuster" annoncé est bel et bien mort-né.

 

Si cet échec ne remet pas en cause la survie de NicOx à court terme (la société disposait à fin 2010 d'une trésorerie de plus de 107 millions d'euros), il fait vaciller sévèrement sa crédibilité, illustrant le déséquilibre de son portefeuille de produits. La réaction boursière est violente ce matin : le titre a perdu jusqu'à 33,8% et, vers 10h40, il affiche un retrait de 20,5% sur la clôture d'hier, à 1,81 euros, dans un volume de 3,4 millions de titres. La capitalisation boursière est ainsi ramenée à 131 millions d'euros, à peine plus que le "cash".

 

Les actionnaires n'ont plus que leurs yeux pour pleurer mais, chez Barclays, on doit avoir le sourire. Le 24 février dernier, la banque annonçait détenir une position vendeuse représentant 0,52% du capital de NicOx, alors que le titre cotait encore nettement au-dessus des 2 euros. Entretemps, cette position vendeuse a été accentuée et représentait aux dernières nouvelles 1,36% du capital (le 5 avril), soit l'équivalent de près d'un million d'actions. Des actions que Barclays est peut-être en train de racheter à vil prix pour matérialiser sa plus-value, à moins que l'opérateur n'attende une nouvelle chute du titre. A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche