Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 19:40

La conjoncture reste morose dans le coeur de métier du groupe, la radio. Mais le relais de croissance de la télévision reste puissant, ce métier se détachant désormais nettement comme la seconde activité majeure de NRJ.

 

nrjAu premier trimestre 2009, derrière la radio, les quatre autres métiers de NRJ Group  s'affichaient en ordre serré, l'international, la diffusion, la branche spectacles et la télévision générant chacun entre 6,7 et 8,8 millions d'euros.

 

Un an plus tard, le paysage est singulièrement différent. Si le pôle radio (médias musicaux et événementiel) reste de loin le plus important marché de NRJ (en léger recul de 2% d'une année sur l'autre, il représente 57% des 75,4 millions d'euros de chiffre d'affaires du premier trimestre 2010), l'activité télévision s'est échappé du peloton de poursuivants.

 

Ce deuxième métier a généré des facturations en hausse de 46,6% au T1 2010, à 12,9 millions d'euros, confirmant son statut de relais de croissance crédible. Un tantinet moins dynamique, le pôle diffusion affiche aussi une croissance à deux chiffres (+14,9%, à 7,7 millions d'euros), tandis que l'international stagne.

 

Quant à la belle Cléopâtre, principale contributrice du pôle spectacles, elle s'essouffle ! La comédie musicale a représenté seulement 2,4 millions d'euros de chiffre d'affaires sur la période, contre 7,7 millions un an avant.

 

Si la tendance reste faible sur le marché de la radio, le groupe peut se consoler avec de bons chiffres d'audience : 11,9 millions d'auditeurs quotidiens selon la dernière enquête Médiamétrie , contre 11,8 millions lors de la précédente.

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche