Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 12:00

Le numéro trois mondial de la communication a enregistré un revenu de 1,45 milliard d'euros au premier trimestre 2012. Cela représente une croissance interne de 4,1%, ce qui témoigne d'un léger mieux par rapport au quatrième trimestre 2011, où la progression d'activité avait plafonné à 2,9%.

Les pays émergents ont tiré vers le haut la croissance. L'activité dans cette zone (BRIC, Mexique, Indonésie, Singapour, Afrique du Sud, Turquie) est en hausse de 10,3% à périmètre constant, et elle représente désormais plus de 12% de l'activité totale.

L'Amérique du nord, premier marché de Publicis (51% de l'activité) est en hausse de 3,3% et l'Europe de 3,6%.

Symboliquement, la communication numérique est devenue la première activité du groupe (33% du total, contre 28% en 2011), devançant pour la première fois la publicité traditionnelle (31% contre 32% en 2011). Publicis recueille ainsi les fruits d'une stratégie amorcée de manière spectaculaire fin 2006 avec le rachat de Digitas.

Publicis continue sa politique de croissance externe en direction de ses marchés privilégiés (émergents et numérique), notamment en rachetant The Creative Factory, agence digitale russe, U-Link, agence chinoise spécialisée dans la santé ou encore Pixelpark, société allemande spécialisée dans le numérique.

La dette nette est en forte augmentation : 1,16 milliard d'euros à fin mars 2012, contre 286 millions un an plus tôt. cela s'explique par le rachat de la participation jusqu'ici détenue dans Publicis par le japonais Dentsu.

La Bourse a fraîchement accueilli les résultats ce matin. Vers midi, le titre plonge de 4%, à 38,50 euros, même s'il reste en hausse de 8,3% depuis janvier. Il faut dire que le communiqué précise que le deuxième trimestre devrait "marquer le pas", avant une deuxième moitié d'exercice attendue plus vigoureuse.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires