Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 17:32

Les grandes multinationales restent souvent d'origine occidentale, mais avec le développement des pays émergents, elle voient de nouveaux concurrents surgir. Il y a parmi eux quelques leaders de demain.

Stephane-Barthelemy---State-Street-copie-1.JPGCe n'est un mystère pour personne, le centre de gravité économique mondial a singulièrement évolué ces deux dernières décennies, grâce au fort développement du commerce international, qui représentait en 2011 64% du PIB mondial, contre 38% il y a 20 ans. Pour autant, la plupart des sociétés ayant une position de leader mondial sur leur marché restent d'origine occidentale. Elle sont souvent américaines, notamment dans la technologie, mais la France a aussi son lot de champions, de Danone à LVMH en passant par L'Oréal et Air Liquide.

 

Des sociétés émergentes aux appétits grandissants

Voilà pour aujourd'hui, mais demain ? Dans une récente étude, le cabinet de conseil en stratégie Boston Consulting Group (BCG) rappelle qu'en 10 ans, le nombre de sociétés affichant un chiffre d'affaires supérieur au milliard de dollars a presque doublé à l'échelle de la planète, pour atteindre 4.349 en 2011. Parmi celles-ci, on dénombre 872 sociétés issues des pays émergents, un chiffre qui a pratiquement quadruplé. Ainsi, dans le top 20 du classement des plus grandes entreprises mondiales établi par le magazine Forbes, on trouve une société russe, une brésilienne et quatre chinoises (le groupe pétrolier PetroChina et trois banques). Et cette percée est loin d'être achevée. Le BCG tient ainsi à jour une liste de 100 entreprises qualifiées de "challengers globaux", parmi lesquelles 30 chinoises et 10 indiennes. Des entreprises aux appétits grandissants.

"Il y a encore dix ans, on voyait les sociétés du monde développé acheter des entreprises dans les pays émergents. Aujourd'hui, la tendance s'est inversée et les proies d'hier sont devenues des prédateurs, constate Stéphane Barthélemy (en photo), gérant spécialiste des marchés émergents chez State Street Global Advisors. Bénéficiant d'une économie locale dynamique, ces acteurs, tout comme leurs Etats, sont en meilleure santé financière que les pays développés. Pendant la crise financière de 2008/2009, on a certes vu les sociétés indiennes réduire la voilure, à cause des restrictions locales sur la fuite de capitaux, mais les Chinois en ont - au contraire - profité pour accélérer leurs acquisitions."

Lire la suite sur Yahoo Finance

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Economie - Marchés
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche