Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 13:37

Parmi les 130 banques sousmises aux stress tests de la Banque centrale européenne, les 13 acteurs français ont, sans grande surprise, passé l'exercice avec succès. Etablis sur la base des comptes 2013, ces tests ont vu 25 banques échouer, mais en tenant compte des opérations de recapitalisation intervenues depuis, seuls 13 établissements restent problématiques du poitn de vue de la solidité financière, du moins si une crise d'ampleur survenait.

 

On ne s'étonnera guère d'y trouver trois acteurs grecs, dont Eurobank et la Banque nationale grecque, qui affichent respectivement un déficit de capitaux propres de 1,8 et 0,9 milliard d'euros, malgré l'importante recapitalisation dont elles ont fait l'objet. La mauvaise surprise vient plutôt de l'Italie, qui compte quatre acteurs dans le lot : Banca Carige, Banca Popolare di Vicenza, Banca Popolare di Milano et surtout MPS (Monte dei Paschi di Siena), qui détient le titre de bonnet d'âne européen avec plus de 2,1 milliards d'euros de déficit en capitaux. On trouve aussi parmi les établissements présentant encore des faiblesses un portugais, un autrichien, le belge Dexia, un irlandais, ainsi que plus accessoirement deux banques slovènes.

 

Dix des 13 établissements français qui ont donc tous passé le cap avec succès vont désormais passer sous la supervision du "Mécanisme de supervision unique" de la BCE, tands que les trois autres, plus petits en taille (il s'agit de PSA Finance, de RCI Banque et de la Caisse de refinancement de l'habitat) resteront sous le contrôle de l'autorité française (ACPR). Une étape clé de l'union bancaire européenne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Banque - Assurance
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche