Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 18:33

production-2014-vin-OIV.png

 

Avec une production de près de 46,2 millions d'hectolitres, la France reprend en 2014 la place de premier producteur mondial de vin, selon les statistiques de l'Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV). Il n'en faut d'ailleurs pas plus à Atlantico pour se féliciter du fait que l'année 2013 "n'était donc qu'un accident", comme si la place de premier producteur mondial revenait de droit à la France.

 

Faire une belle accroche, c'est louable, bien lire les chiffres, c'est mieux. Et ceux de l'OIV racontent une autre histoire. En réalité, depuis 2010, l'Italie a occupée trois fois la première place (2010,2012, 2013), contre deux fois pour la France (2011 avec une production supérieure à 50 millions d'hectolitres et donc 2014). Et l'Espagne a montré en 2013 sa capacité à produire plus que la France sur une année donnée (voir graphique). L'irrégularité de la production est notamment fonction des aléas climatiques qui ne touchent pas tous les pays uniformément. Le cas de l'année 2014 est à ce titre exemplaire, l'Italie et l'Espagne enregistrant respectivement des baisses de 15 et 19% de leur production, quand celle de la France progresse de 10%.

 

Reste que pour ces trois leaders, la tendance de la production sur longue période est plutôt orientée à la baisse. C'est notamment le cas de la France qui dépassait encore allègrement les 50 millions d'hectolitres annuels au début des années 2000. A l'inverse, des pays comme la Chine, l'Australie, l'Argentine ou les Etats-Unis sont sur une tendance haussière, même si ce dernier pays a connu un fléchissement en 2014, conservant sa quatrième place, avec une production encore très éloignée de celle des trois principaux producteurs.

 

Mais ces chiffres ne donnent que des évaluations en volume et ce qui compte vraiment, c'est la valeur produite. Et celle-ci a plutôt tendance à grimper, à l'image d'une France qui boit aujourd'hui beaucoup moins de vin qu'autrefois mais a progressivement délaissé les vins de table pour les AOC. D'ailleurs, en 2013, le commerce mondial de vins a baissé de 2,4% en volume, mais augmenté de 1,4% en valeur. Et à ce jeu, la France est VRAIMENT la championne du monde, avec des exportations représentant 7,8 milliards d'euros en 2013, soit plus que l'Italie et l'Espagne réunies.


 


Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vin et vigne
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche