Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 07:54

HF-S1-2012.png

Si le chiffre d'affaires du groupe d'électronique a plongé au premier semestre 2012, c'est qu'un certain "relais de croissance" n'a pas bien joué son jeu !

Avec un chiffre d'affaires de 61,5 millions d'euros au premier semestre 2012, HF Company a vu son activité dégringoler de 15,9%. Trois de ses quatres lignes d'activité contribuent à cette baisse, la confortique (automatismes de portail et autres portiers vidéo) étant la seule qui nage à contre-courant, avec un chiffre d'affaires semestriel en hausse de 4,3%.

L'activité professionnelle Internet haut-débit, "en redémarrage" selon les termes du groupe, connaît cependant des problèmes à l'allumage ! Si le deuxième trimestre s'est révélé meilleur que le premier, le semestre reste en repli de 23,2% tout de même.

Quant au pôle digital domestique (décodeurs TNT notamment), il reste la principale activité du groupe (environ un tiers du total) mais chute de 10,2% sur le semestre, malgré le léger soutien lié au passage du Portugal à la télévision numérique. Les belles années de la TNT appartiennent bien au passé pour HF Company !

La plus mauvaise nouvelle de la publication vient cependant du quatrième pôle de HF Company. Avec la fin programmée des décodeurs TNT, la technologie étant désormais embarquée dans les téléviseurs, le CPL (équipements de transmission du signal Internet par les fils électriques) est considéré par la société comme son relais de croissance majeur.

Malheureusement, si cette activité a bien été en croissance de 157% l'an dernier, elle s'effondre littéralement au premier semestre 2012 : -40,9%, à 9,8 millions d'euros seulement. Etale au premier trimestre, le CPL a subi un coup d'arrêt brutal au deuxième trimestre (-60,4%) du fait de l'arrêt d'un contrat de fourniture avec un opérateur télécom français (d'après nos informations, il s'agit de SFR). Le petit monde des opérateurs a été bouleversé par l'arrivée fracassante de Free dans le mobile et chacun y va de son plan d'économies. Et HF semble bien une victime collatérale de cet effet Free.

Quoi qu'il en soit, cette mauvaise nouvelle vient à la suite d'un exercice 2011 au cours duquel le bénéfice net de  HF Company s'était déjà contracté de 57%, à 2,7 millions d'euros. Il est vraisemblable que les résultats du premier semestre 2012 soient dans le rouge, même si le groupe indique que son mix produit plus favorable limitera l'impact du recul d'activité. Le titre plonge ce matin de 6,1%, à 4,60 euros dans les premiers échanges et menace ainsi de revenir vers le plus bas de mars 2009 (4 euros). Le lancement d'une box permettant de piloter à distance les équipements domotiques ne devrait pas suffire à rassurer rapidement le marché.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche