Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 15:49

On apprend dans Challenges que le Secrétariat général de la modernisation de l’action publique (oui, oui, ça existe) va faire appel à CSC, Deloitte et KPMG pour « améliorer son fonctionnement ». Si les fonctionnaires n’arrivent pas à fonctionner, peut-on vraiment attendre d’eux qu’ils modernisent le pays ?

 

Ah mais, suis-je bête ! Justement, on n’attend absolument rien d’eux.

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 12:35

PSA et Renault produisent à l'étranger la majorité de leurs véhicules.Quelques chiffres récents....

Sur les neuf premiers mois de l'année 2012, nos deux constructeurs automobiles nationaux ont produit un total d'un peu plus de 4,2 millions de voitures particulières et véhicules utilitaires légers : 2,2 millions pour PSA (Peugeot, Citroën) et 2 millions pour le groupe Renault (Renault, Dacia).

Mais seuls 30,4% de la production des groupes français vient de notre territoire national, avec tout de même une différence notable : PSA produit encore 39,4% de ses véhicules en France, contre seulement 20,2% pour Renault. Et si l'on descend au niveau des marques, Citroën est la marque la plus "bleu blanc rouge", avec un taux de production française de 40,7% !


Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 11:07

Le chiffre d'affaires du pneumaticien a progressé de 5,1% au premier trimestre 2012, à 5,3 milliards d'euros. Une belle surprise, sachant que le consensus tablait sur 5,15 milliards.

Pourtant, les volumes vendus sont en nette baisse (-9,6%), notamment à cause d'un effet déstockage. Il est vrai aussi que le premier trimestre 2011 avait été particulièrement fort pour Michelin, d'où un effet de comparaison défavorable. La bonne surprise est attribuable au mix-prix : autrement dit, les prix de vente moyens ont progressé plus que prévu, avec une progression de 13%. Cela reflète les hausses de prix décidées en 2011 et la volonté de Michelin de se concentrer sur le haut de gamme, moins concurrentiel.

Le titre progresse ce matin de plus de 7%, à 54,23 euros (11h15). Il est vrai qu'à la bonne surprise des chiffres s'ajoute une valorisation décotée par rapport au secteur. Plusieurs analystes restent confiants sur la valeur, Natixis tablant sur un objectif de 65 euros et Credit Suisse sur 70 euros.

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article
14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 12:48

Après avoir réduit son objectif de cours sur SEB de 71 euros à 64 euros, Natixis vient de retirer le titre de sa liste de valeurs moyennes préférées, la remplaçant par le chimiste Arkema, très décoté par rapport au secteur. Natixis assigne à la valeur un objectif de 80 euros (16% de potentiel), compte tenu notamment d'un potentiel de développement dans les pays émergents, des synergies à mettre en oeuvre sur les dernières acquisitions et de la bonne rentabilité.

Natixis estime à +22,5% le potentiel moyen de plus-value de son portefeuille de 13 midcaps favorites. Le plus fort potentiel apparaît sur Pierre&Vacances (+77%), devant Icade, CGGVeritas (+33%) et Faiveley (+26%).

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 21:09

Le bureau d'analyse vient d'abaisser son objectif de cours sur le pétrolier français et vise désormais 48 euros au lieu de 50 euros précédemment. La raison de cette dégradation est évidemment l'intégration du coût de l'accident de la plateforme Elgin, dont la résolution pourrait prendre plusieurs semaines ou mois.

Si Natixis reste à l'achat sur Total (le potentiel d'appréciation reste de 25%), le titre sort en revanche de sa liste de valeurs recommandées, au profit de son concurrent italien ENI, qui sort d'une année 2011 riche en découvertes et fait évoluer son périmètre, ce qui rend les perspectives de croissance et de rentabilité plus attrayantes.

La liste des 12 valeurs recommandées de Natixis comprend encore quatre valeurs françaises : Atos (objectif de cours : 48,70 euros), LVMH (objectif : 147 euros) et Publicis (objectif : 47,60 euros) et Sanofi (objectif : 68 euros)

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 18:32

Badaboum ! Le marché automobile français affiche une baisse de 23,5% en mars 2012. Premier touché, PSA, qui voit ses ventes plonger de 31,9%. Le groupe Renault résiste un peu mieux (-24,5%), malgré l'effondrement de plus de moitié des ventes de sa filiale Dacia.

Heureusement, la France n'est pas le seul débouché. En Allemagne, le marché auto a au contraire rebondi en mars et il a même surpris agréablement aux Etats-Unis avec une hausse de 12,7%. Si Natixis rester négatif sur le secteur, le broker conseille tout de même à l'achat les titres des deux constructeurs français (avec un objectif de cours de 46 euros sur Renault et 17 euros sur Peugeot). Patriotisme oblige ? En tout cas, comme François Bayrou, le cabinet préfère rouler allemand, privilégiant Volkswagen et BMW.

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 14:40

Le pneumaticien vient d'annoncer un protocole d'accord avec les autorités serbes en vue d'une extension de sa capacité de production locale de8 millions de pneus actuellement à 12 millions d'ici 2016. Pour l'analyste de Morgan Stanley, c'est "un petit investissement pour Michelin mais une grande énigme pour les investisseurs"

En effet, l'usine de Pirot, à 300 kilomètres au sud de Belgrade, est et restera dédiée aux marques d'entrée de gamme du groupe (Tigar, Kormoran et Riken). Or, ce segment est envahi ces dernières années par les concurrents asiatiques, forts de leur avantage prix, qui est ici déterminant. Michelin investit donc dans une partie peu rentable du marché, ce qui semble une remise en cause de sa stratégie orientée haut de gamme, grâce à sa marque forte et à son avance technologique. D'après les estimations de Morgan Stanley, le segment premium pèse ainsi 25% des ventes, mais 60% du résultat d'exploitation 2011. Et ce segment affiche ces dernières années une croissance plus forte.

En un mot, cette annonce risque de brouiller la visibilité sur le titre, et de faire déraper le cours, les multiples de valorisation (8 fois les résultats 2012) ne laissant pas une marge de progression très importante. En conséquence, Morgan Stanley affiche un avis négatif sur l'action, avec un objectif de cours de 52 euros, lui préférant Continental et Pirelli.

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 09:23

La croissance du chiffre d'affaires de Trigano au premier semestre 2011/2012 (+2,5%, à 367 millions d'euros) a été portée par les camping-cars, malgré le recul de certains marchés (Italie, Espagne, Grande-Bretagne). Trigano continue de gagner des parts de marché en France, mais aussi en Allemagne et en Italie.

En revanche, les résultats sont attendus en baisse du fait des efforts consentis sur les prix. Cela n'empêche pas Natixis de conserver un avis positif sur le titre, avec un objectif de cours de 17 euros.

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 21:01

Le chiffre d'affaires du site d'annonces immobilières entre particuliers a reculé de 8% en 2011, à 9,3 millions d'euros. C'est la troisième année de recul, après le pic d'activité de 15,6 millions d'euros enregistré en 2008.

Le résultat net reste bénéficiaire mais, à 0,5 million d'euros, il ne représente plus que 5,4% du chiffre d'affaires, à comparer à une marge de 7,6% en 2010. Le communiqué du groupe indique que l'activité reste pénalisée par les sites d'annonces gratuits et a diminué ses dépenses de communication de 1,7 million d'euros en 2010 à 0,9 million en 2011, ce qui préserve la rentabilité mais risque d'occasionner une nouvelle chute d'activité.

La Bourse semble avoir totalement perdu confiance dans les perspectives. La valorisation actuelle de l'entreprise (8,3 millions d'euros de capitalisation boursière) est en effet un peu inférieure à la trésorerie nette (8,7 millions). Autrement dit, le marché valorise l'activité à... moins que zéro ! Seule consolation, le dividende représente un peu plus de 7%.

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 11:16

Après une rencontre avec le PDG d'Alstom, Patrick Kron, les analystes de Morgan Stanley voient plusieurs signaux positifs sur le titre. D'une part, le marché des turbines à gaz redémarre : Alstom devrait enregistrer plus de 10 commandes cette année et entend atteindre un niveau normatif de 20 commandes par an. D'autre part, le niveau de rentabilité du groupe devrait s'améliorer, notamment parce que pic en matière de restructurations semble passé.

Reconnaissant que le titre Alstom est un de ceux qui font le plus débat dans le secteur des biens d'équipements, Morgan Stanley lui maintient sa confiance, avec un objectif de cours de 45 euros, soit près de 50% de potentiel au cours actuel.

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Vite - vite - vite !
commenter cet article

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche