Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 07:36
Présidentielle 2017 : nos candidats adorent l'immobilier

C’est bien connu, les Américains voient toujours plus grand que nous. En novembre dernier, ils ont élu un président milliardaire, même si Donald Trump, avec sa fortune évaluée à 3,5 milliards de dollars par le magazine Forbes, est plutôt sur une pente descendante.

En France, il faudra au mieux se contenter d’un millionnaire. Et encore. Trois des candidats à la présidentielle 2017 le sont certes, selon les calculs faits par Yomoni sur la base des déclarations faites par les 11 prétendants à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Ces trois-là trustent 56% du patrimoine total des candidats, mais il n’en va pas de même des intentions de vote. En effet, c’est Nicolas « Je-m’en-vais-comme-un-prince-du-platau-de-TF1 » Dupont-Aignan qui pointe en tête du classement, avec un patrimoine déclaré de 2,2 millions d’euros, devançant François Asselineau (1,2 million) et François Fillon, riche de 1,1 million d’euros, dont 27.000 euros au titre de deux montres qui ont fait office de cerise amère sur le gâteau avarié dans la campagne pour le moins particulière du candidat des Républicains.

On sait que les Français sont « accros » à l’immobilier et cette tendance est encore plus marquée chez les candidats, puisque la pierre représente en moyenne 74% de leur patrimoine net, contre 59% pour les Français. Le chiffre est même supérieur à 90% pour le quasi-millionnaire Jean-Luc Mélenchon, comme pour Jean Lassalle, Nathalie Arthaud, Benoît Hamon, Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan qui, avec un patrimoine constitué à 99% d’immobilier, est un peu un mini-Trump français.

L’assurance-vie, réputée le placement préféré des Français mais qui ne représente en fait que 15% de leur patrimoine moyen, est en revanche plutôt boudé par nos candidats (4% de leur patrimoine net en moyenne) : ils préfèrent le cash, avec 10% en moyenne en liquidités et autres livrets. Emmanuel Macron mérite sans doute la palme du patrimoine financier le mieux diversifié, avec une répartition équilibrée entre liquidités, PEA et assurance-vie. On sent l’ancien banquier. A l’inverse, Philippe Poutou a toutes ses économies sur des placements de court terme. Il est vrai qu’avec un patrimoine déclaré à peine supérieur à 30.000 euros, il est de loin le candidat le plus modeste sur le plan patrimonial. On est anticapitaliste ou on ne l’est pas !

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 08:53

Bitcoin.jpgCombien vaudra le bitcoin dans un an ? "Ce sera quelque part entre 20 et 1.000 dollars", répondait en avril 2013 Mark Karpèles, le "geek" français exilé au Japon et à la tête de MtGox, la plus importante plateforme d'échange de cette monnaie virtuelle mondiale. La question qui se pose aujourd'hui est de savoir combien vaut sa société et la réponse est sans doute : entre zéro et zéro !

MtGox s'est en effet placée sous la protection de la loi japonaise sur les faillites, après avoir été victime, semble-t-il, du "casse" électronique du siècle : les 850.000 bitcoins gérés par la plateforme ont tout simplement disparu, ce qui représente une valeur approchant les 500 millions de dollars. Et en lieu et place du site internet d'échanges, il n'y a plus qu'un message laconique dudit Mark Karpèles, qui tient à "rassurer tout le monde" en indiquant qu'il "travaille dur" pour trouver une solution au problème. Si vous êtes rassuré, c'est sûrement que vous n'avez pas acheté de bitcoins chez lui !

 

A quoi sert une monnaie ?

Mais en vérité, qu'est-ce donc que ce fameux bitcoin et le terme de "monnaie" est-il adéquat pour le désigner ? Cela nous amène d'abord à nous demander ce qu'est fondamentalement une monnaie. Une monnaie sert de valeur de référence pour des échanges de biens et de services et si l'on en conserve avec soi, c'est bien pour stocker une réserve de valeur, un pouvoir d'achat. On va donc avoir tendance à utiliser comme monnaie une chose dont on sait que la valeur va être stable dans le temps. (lire la suite sur Yahoo Finance)

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 13:57

Objets-de-star.png

 Quand les prix s'envolent dans les ventes aux enchères, au-delà de l'objet lui-même, c'est parfois son ancien propriétaire que les acquéreurs achètent en quelque sorte par procuration. Cela ne frappe peut-être pas votre esprit à chaque instant, surtout si vos fins de mois sont un peu difficile, mais l'argent coule à flots depuis la crise financière de la fin de la décennie précédente. Pour relancer l'économie, les banques centrales y ont massivement injecté des liquidités qui, faute de se répartir équitablement dans tous les portefeuilles, ont sans doute contribué à l'augmentation du nombre de milliardaires sur la planète.  
 
  Cette moto est banale... son ancien propriétaire ne l'est pas  
  En un mot, ce n'est pas la crise pour tout le monde et on en a la preuve dans le petit monde des ventes aux enchères, où les estimations des commissaires-priseurs sont parfois dépassées de manière significative lorsque le marteau tombe. Certains objets prennent une valeur particulière aux yeux des acheteurs du fait qu'ils ont appartenu à des personnalités connues. C'est particulièrement le cas lorsque l'objet en question est un véhicule, assez naturellement pourvoyeur de fantasmes. Récemment, une banale moto Husqvarna 250 WR de 1981 figurait ainsi au programme d'une vente aux enchères de la maison Artcurial. Sa seule originalité : avoir appartenu à l'humoriste Coluche. Si les prix ne se sont pas envolés jusqu'au ciel, l'acheteur a tout de même dépensé 7.748 euros, frais inclus, soit sensiblement plus que l'estimation faite pour cette bécane ancienne sans être mythique (2.000 et 4.000 euros). De même, la Fiat Shellette cabriolet ayant appartenu à Philippe Starck est-elle partie pour plus près de 42.000 euros, à comparer à une estimation comprise entre 30.000 et 40.000 euros. (lire la suite sur Yahoo)  
 
  
Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 17:06

exportations-vin-francais.jpgDepuis le début des années 2000, le déficit commercial de la France va de mal en pis, mais s'il est un secteur où l'on sait encore exporter, c'est bien celui des breuvages alcoolisés issus de nos riches terroirs. Malgré la crise, grâce à des exportations de 11,1 milliards d'euros en 2013, correspondant à quelque 2,4 milliards de bouteilles ayant migré vers d'autres tables, les vins et spiritueux ont représenté un excédent commercial de 9,4 milliards d'euros pour la France, selon les chiffres publiés par la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS). Ce chiffre marque un recul infime (1%) par rapport à l'année record que fut 2012, dont l'explication est un peu inattendue. 

 

Les Chinois ont un peu moins soif

Ce sont essentiellement les exportations vers la Chine qui ont fléchi (-18%), sans doute à cause de la politique du nouveau gouvernement visant à... lutter contre la corruption ! Voilà qui n'est pas sans incidence sur les ventes de produits haut de gamme, ce pays étant le cinquième débouché étranger pour les vins et spiritueux français. Les Etats-Unis restent le premier, avec des exportations de près de 2 milliards d'euros, devant le Royaume-Uni (voilà au moins un point où nos amis anglais nous reconnaissent un talent !) et l'Allemagne, nos voisins d'outre-Rhin ne buvant pas que de la bière.

Bon an, mal an, le poids des vins et spiritueux dans notre balance commerciale équivaut à 140 Airbus, ce qui en fait le deuxième poste excédentaire, justement derrrière l'aéronautique. Mais attention, le secteur chimie/parfums/cosmétiques, dont l'excédent a progressé de 22% en 2013 arrive pratiquement à égalité. A eux seuls, les vins et spiritueux représentent ainsi 85% de l'excédent commercial agroalimentaire. (lire la suite sur Yahoo Finance)

 

 

 

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 16:37

Connaissez-vous le Bitcoin ? Sans doute, car cette monnaie électronique lancée en 2009 par on ne sait trop qui (un certain Satoshi Nakamoto à l'identité sans doute aussi virtuelle que sa création) a attiré vers elle un sacré buzz.

 

Pour autant, son avenir n'est peut-être pas aussi radieux qu'on pourrait le croire. Lire à ce sujet le billet d'un dirigeant de Saxo Banque.

 

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 14:35

Cannabis-marijuana.jpgLes Américains sont souvent moqués pour leur conservatisme. On a tous en mémoire quelques lois ubuesques, comme celles sur l'interdiction de la sodomie qui étaient encore en vigueur dans plusieurs Etats il y a une dizaine d'années, avant que la Cour suprême ne s'en mêle. D'ailleurs, la Virginie continue de proscrire les sex toys et la fornication qui est, comme chacun sait, le fait pour une personne non mariée, d'avoir volontairement des rapports sexuels avec une autre.

 

La légalisation est en marche

D'un autre côté, les Etats-Unis sont aussi, parfois jusqu'à l'excès, le pays du libéralisme et surtout un pays où le changement arrive vite, notamment lorsqu'il est question de chiffres comportant beaucoup de zéros avec le mot "dollars" derrière. Alors que la France vient de faire un pas en direction de l'usage thérapeutique du cannabis en autorisant le Sativex, un médicament anglais, le pays de l'Oncle Sam est déjà un cran plus loin, du moins dans certains Etats. Car si un certain nombre d'Etats américains autorisent le cannabis médical, 16 Etats ont déjà décriminalisé l'usage récréatif de la substance, parmi lesquels la Californie, le Nevada, l'Etat de New York ou encore Hawai.

 

Lire la suite de mon article sur Yahoo Finance

 

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 18:44

Les propriétaires des hôtels de luxe investissent gros pour rester dans la course. Ojectif : séduire mieux que le voisin la clientèle internationale des ultra-riches

Votre femme raffole du vrai chic parisien ? Si vous voulez vous la jouer gentleman, pourquoi ne pas lui offrir, à l'occasion de votre anniversaire de mariage, une nuit de rêve dans un palace parisien ? Sans viser les suites à 20.000 euros la nuit, voire plus, il vous faudra quand même soulager votre tirelire d'environ 800 euros pour vous glisser dans un lit douillet du Royal Monceau ou du Shangri La's.

Attention, travaux !

Mais si les noms du Ritz, sis place Vendôme, ou du Crillon, avec sa vue imprenable sur quelques-uns des plus célèbres monuments parisiens, sont plus évocateurs pour votre dulcinée, il faudra repasser plus tard. Dans ces deux prestigieux établissements, le luxe, le calme et la volupté ont provisoirement cédé le pas aux bruits des burins et des marteaux. Dans les deux cas, c'est le groupe Bouygues qui se charge des travaux, via Rénovation Privée, son entité spécialisé dans la réhabilitation lourde de bureaux ou d'hôtels. La durée de ces chantiers colossaux ? Au moins deux ans à chaque fois. Depuis une dizaine d'années, c'est une véritable frénésie de travaux qui agite le petit monde des grands hôtels. C'est après un programme de 150 millions d'euros, dont 1,3 million pour la seule suite royale, que le Bristol a ainsi rouvert une trentaine de chambres et suites en 2013. Pourquoi de telles dépenses ? Parce que les palaces se livrent une véritable guerre pour séduire la clientèle des ultra-riches. Or, cette clientèle change rapidement, notamment avec le développement des pays émergents. (la suite sur Yahoo Finance)

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 14:21

Syrie.jpgIl est bien difficile d'évaluer le coût d'une éventuelle opération en Syrie, sauf à en connaître la nature exacte et surtout... la durée ! Mais une chose est sûre, la présence militaire française à l'étranger écorne sévèrement le budget de la Nation.

Interviendra ? Interviendra pas ? Après les bruits de bottes, dont l'effet d'intimidation sur le président Bachar el-Assad semblent pour le moins limités, les principaux pays se préparant à une éventuelle intervention militaire contre la Syrie semblent passés à une phase de négociation intérieure. La prise de responsabilité de ce qu'il faut bien appeler une guerre serait-elle trop lourde à porter pour un homme seul, fût-il président, ou doit-on voir là le début d'une vraie reculade ? Il est trop tôt pour dire. Mais les hésitations en France ou aux Etats-Unis peuvent se comprendre à la lumière du coût budgétaire qu'aurait une telle intervention.

Les moyens aériens modernes coûtent cher

Car une guerre en Syrie suppose la mise en oeuvre de moyens, notamment aériens, dont le coût de fonctionnement est très élevé. Pour une heure d'utilisation de l'hélicoptère d'attaque Tigre d'Eurocopter, comptez 25.000 euros, soit à peu près autant que pour l'utilisation d'un avion de surveillance E-2 Hawkeye, construit par le groupe américain Northrop Grumann. Mais c'est notre Rafale national qui bat tous les records, avec un coût de fonctionnement de 26.800 euros l'heure, répartis entre 7.400 euros de dépenses liées aux rémunérations des personnels et 19.400 euros pour l'entretien des matériels. Evidemment, l'Etat ne fait pas un chèque de 26.800 euros à chaque fois qu'un Rafale fait une promenade d'une heure. Ces estimations datant de 2010 prennent en compte le coût global de fonctionnement sur l'année, qui est ensuite divisé par le nombre d'heures de vol effectuées. Imaginons qu'une année, le nombre d'heures de vol de nos appareils soit diminué de moitié, ce coût horaire exploserait, pour une raison bien simple. Même avec une flotte clouée au sol, les pilotes de chasses, techniciens et autres personnels employés par l'Armée continuent de percevoir un salaire. (la suite sur Yahoo Finance).
Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 18:32

Pour la première fois, les membres du gouvernement ont dévoilé l'état de leur patrimoine. Mais que préfèrent ces épargnants pas comme les autres : les actions, l'immobilier, l'assurance-vie ?

patrimoine ministres

Dans quelques années, la publication du patrimoine des ministres passera sans doute quasi-inaperçue, car devenue une norme admise comme elle l'est déjà dans de nombreux pays. Mais pour cette première fois, qui intervenait de surcroît dans un contexte de crise, l'effet d'annonce était garanti ! Et comme souvent, le buzz s'est concentré sur le futile plus que sur l'essentiel (la 4L d'une valeur de 400 euros déclarée par Cécile Duflot, par exemple). Il y a pourtant des enseignements sans doute plus intéressants à tirer de cette publication, d'autant qu'elle s'est faite dans l'urgence, ne laissant pas aux intéressés le temps de "toiletter" leur patrimoine pour le rendre plus présentable. Pour paraître meilleur gestionnaire, le premier ministre Jean-Marc Ayrault serait ainsi bien avisé de rembourser par anticipation ses 4.600 euros d'encours de prêts à la consommation, dont les taux sont généralement élevés, ce que les quelques 110.000 euros de liquidités qu'il détient avec son épouse permettent aisément.

La suite à lire sur Yahoo Finance

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 16:45

Les fautes d'orthographe coûtent plusieurs millions d'euros par an aux entreprises. La sentence, définitive, est tombée sur moi aujourd'hui avec, à vrai dire, assez peu d'arguments précis à l'appui de ce chiffre lui-même vague. 

"Une seule faute d'orthographe peut avoir des effets catastrophiques sur la réalisation d'une vente ou d'un partenariat", prévient, un rien alarmiste, un communiqué de la société TextMaster visant à promouvoir un service de correction des emails d'entreprises.

Soit ! Mais deux lignes au-dessus, un intertitre indique malheureusement : "les fautes d'orthographe : vos meilleurs enemies". Un petit truc mnémotechnique : nos ennemis éprouvent tellement de "n" pour nous qu'ils en prennent deux.

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Insolite
commenter cet article

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche