Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 08:07

Pour décrocher le Nobel d'économie, mieux vaut être sexagénaire (ou presque), américain et de sexe masculin ! Sur les dix dernières années, l'âge moyen des récipiendaires du Prix de la Banque de Suède en sciences économiques à la mémoire d'Alfred Nobel (tel est son intitulé exact) se situe ainsi entre 69 et 70 ans, le plus jeune élu étant Paul Krugman, en 2008 (55 ans) alors que le doyen, Leonid Hurwicz, couronné en 2007 à l'âge de 90 ans, ne survécut que quelques mois après avoir reçu cette distinction.

Portrait -robot d'un Nobel en économie


En 10 ans, ce sont 20 chercheurs en sciences économiques qui ont été honorés par la célèbre académie, le prix étant généralement attribué de manière conjointe à deux ou trois lauréats, à l'exception des années 2006 et 2008. Parmi eux, on compte une seule femme, Elinor Ostrom, première et seule lauréate à ce jour du Nobel d'économie, en 2009. Preuve que les Etats-Unis restent le foyer principal de la recherche économique mondiale, au moins un Américain est récompensé chaque année depuis l'année 2000. La France fait pâle figure à côté d'une telle régularité, Maurice Allais, prix Nobel d'économie 1988, restant notre seul lauréat à ce jour.

Le Nobel d'économie 2012 ne déroge pas à la règle énoncée ci-dessus, venant conjointement récompenser deux Américains : Lloyd Shapley et Alvin Roth. Ce n'est pas à proprement parler une équipe de recherche qui se trouve ainsi mise à l'honneur, mais plutôt un théoricien et un de ses suiveurs ayant réussi à démontrer le fonctionnement de sa théorie dans des cas pratiques, et même à l'adapter. 

Lire la suite sur Yahoo Finance

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Portrait
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 10:25

Airbnb-rooms-26771-jpeg_103723.jpgQuatre ans après sa création, Airbnb a complètement bouleversé le marché de la location saisonnière.

Le e-tourisme ne date pas d'hier. La réservation d'hôtels et de voyages sur internet a même été un des premiers secteurs présent massivement sur la toile. Mais la beauté d'Internet, c'est qu'il permet toujours, même dans un secteur où les jeux semblent faits, à un nouvel entrant de tracer sa route. Et parfois de manière fulgurante.

A l'origine d'Airbnb, il y a deux jeunes designers partageant un appartement à San Francisco. Nous sommes à la fin de l'année 2007, et alors que se profile un colloque de design industriel qui va attirer pas mal de monde dans leur ville, il vient à Joe Gebbia et Brian Chesky une idée pour arrondir leurs fin de mois : louer des matelas pneumatiques installés dans une pièce inoccupée de leur logement aux visiteurs du colloque ! (la suite de mon article sur Yahoo Finance).

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Portrait
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 19:46

Rotschild---Cie---siege.jpg

 

Le 18 février 1982, à 15h40, un homme quitte l'immeuble situé au 21 rue Laffitte, dans le neuvième arrondissement de Paris... accompagné de son chien Buster. Si l'on se souvient encore aujourd'hui de ces détails futiles, c'est que la secrétaire du Monsieur en question les a fidèlement notés. Car ce départ, loin d'être anodin, ressemblait à la fin d'un monde. L'homme en question s'appelle David de Rothschild et s'il s'en va, c'est que la banque du même nom, installée dans ces lieux depuis que son arrière-arrière-grand-père James, vient d'être nationalisée par le gouvernement socialiste. Comme le rappelle la journaliste Martine Orange dans son récent ouvrage "Rothschild - Une banque au pouvoir", seules les banques dépassant les 5 milliards de francs de dépôts devaient initialement passer sous le contrôle public, la barre étant ensuite abaissée à un milliard, les communistes exigeant précisément que ce fleuron de la finance ne puisse échapper au couperet (... la suite sur Yahho Finance). 


Repost 0
Published by Newsfinance - dans Portrait
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 12:57

Il n'a pas toujours été le visionnaire que l'on veut bien décrire, mais Edouard Leclerc, décédé le 17 septembre 2012 à Saint-Divy (29), commune limitrophe de son Landerneau natal, est assurément le patron le plus emblématique de la grande distribution.

Avec un chiffre d'affaires 2011 de 37,8 milliards d'euros, en hausse de 8,7%, les Centres E.Leclerc sont aujourd'hui la première enseigne française de grande distribution, avec 18,6% de parts de marché. L'histoire de ce titan a commencé voici près de 63 ans, lorsqu'un ancien séminariste choisit de prêcher la parole des prix bas au lieu de celle de Jésus. Edouard Leclerc vient alors de fêter ses 23 ans et décide de vendre dans un garage désaffecté de Landerneau quelques articles de grande consommation, comme des biscuits, "au prix de gros". Son idée est somme toute assez simple : se fournir directement auprès des producteurs, afin de court-circuiter les marges des intermédiaires. L'épicier breton fait assez rapidement des émules. Huit ans après la fondation de son "centre distributeur" de Landerneau, une dizaine d'autres épiciers bretons, sans lien financier avec Edouard Leclerc, fonctionnent sur son principe, se fournissant auprès de lui et se voyant ainsi rétrocéder les ristournes accordées par les producteurs en fonction du volume. Le Mouvement E.Leclerc est en train d'éclore, et se structurera bientôt en association, chaque magasin restant la propriété de son dirigeant.

La suite de mon article à lire sur Yahoo Finance

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Portrait
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 09:50

Laurent-de-Crasto---Win-In-Tube---juillet-2012.jpg

Laurent de Crasto, œnologue, a eu un jour une idée folle : transvaser les meilleurs vins de leurs traditionnelles bouteilles dans une sorte de tube à essai. Un conditionnement révolutionnaire pour les grands crus.

Breton d'origine, c'est à l'âge de 12 ans qu'il arriva à Bordeaux. Il y grandit et y attrape le virus du vin, mais c'est à Montpellier que Laurent de Crasto a passé son diplôme d'ingénieur œnologue. C'est sa première entorse au protocole local, en quelque sorte. Elle ne sera pas la dernière. 

Sa carrière débute à Paris au milieu de la décennie 2000 à l'Institut national de l'origine et de la qualité (INAO), notamment chargé de la gestion et de la protection des appellations d'origine contrôlées (AOC) en France, ce qui permet notamment de préserver leur identité, leur style. Laurent de Crasto est affecté au service économique et réglementaire de l'INAO, ce qui va lui permettre de compléter sa formation technique par une vision très pragmatique du marché du vin. "Je me suis alors rendu compte qu'il n'existait pas d'outil de dégustation facile pour les vins haut de gamme", se souvient-il. Chargé de passer en revue les appellations d'origine viticoles françaises (elle sont alors près de 500 !), Laurent de Crasto prend aussi conscience d'un patrimoine mal valorisé. "Hormis la Bretagne, la Normandie et le Nord, on fait du vin à peu près partout en France et certaines appellations sont très peu connues", affirme-t-il. Or c'est à cette époque que débute en France la crise viticole, du fait de la concurrence accrue des vins dit du "Nouveau monde" (Chili, Australie, Afrique du Sud). Le phénomène bouscule quelque peu des vignerons, soudainement contraints de s'engager dans une démarche commerciale, là où ils étaient habitués à ce que leurs vins se vendent tout seul ou presque.

L'article dans sa totalité est à lire sur Yahoo Finance

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Portrait
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 16:08

3S-Photonics 1135

À seulement 44 ans, Alexandre Krivine, PDG de 3S Photonics, l'un des leaders mondiaux de l'industrie des composants opto-électroniques pour réseaux de télécommunications, affiche déjà un CV de "serial entrepreneur". Retour sur un parcours hors-norme.

Il y a les hommes qui restent fidèles à l'entreprise qu'ils ont créée et la conduisent, étape après étape, au travers des décennies, à l'image de Serge Kampf, qui quitte ces jours-ci la tête de Capgemini après 45 ans de bons et loyaux services. Et puis il y a les autres ! Alexandre Krivine fait partie de la seconde catégorie. Son côté touche-à-tout ne date pas d'hier et son cursus étudiant en porte déjà la trace : un diplôme d'ingénieur agronome, un autre d'ingénieur informatique à l'EPITA) et une maîtrise en génétique pour couronner le tout.

Lire la suite de mon article sur Yahoo Finance :

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/entreprises-et-entrepreneurs-%C3%A0-succ%C3%A8s--%C3%A9pisode-5---alexandre-krivine--3s-photonics-.html

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Portrait
commenter cet article

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche