Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 08:22

Si les bénéfices d'Iliad montre une société en pleine forme, les chiffres de la maison-mère de  Free sont plus inquiétants en matière de conquête d'abonnés. La Révolution ? Le groupe en a bien besoin en attendant le mobile !

 

Le bénéfice net d'Iliad a bondi de 78% en 2010, à 313,1 millions d'euros. Cette belle progression doit peu à celle du chiffre d'affaires. Finie l'hyper-croissance pour la société dont le principal actif est l'opérateur Free ! Les facturations ont progressé seulement de 4,3% l'an dernier, à 2 milliards d'euros. Et la progression des bénéfices est surtout dûe au redressement financier d'Alice, acquis en 2008, ainsi qu'à un produit exceptionnel de 39,9 millions d'euros.


Car si le groupe a lancé début 2011 une nouvelle box baptisée Révolution, c'est qu'il en a bien besoin. Jadis champion en matière de conquête clients, il est désormais au point mort, comme le démontre le graphe ci-dessous (cliquer dessus pour l'agrandir).

 

adsl-dec-2010.jpg

 

On y voit clairement que le groupe arrive à une "croissance zéro" en matière d'abonnés, alors que ses principaux concurrents dans l'ADSL (Orange, SFR et le "nouveau-venu" Bouygues) finissent l'exercice 2010 sur un rythme de l'ordre de 100.000 nouveaux abonnés par trimestre ou plus. Même Orange, remis de sa mauvaise passe du début 2010 !

 

La box "Révolution" réussira-t-elle à changer la donne ? Pas sûr, car les concurrents répliquent désormais de manière bien plus réactive qu'avant aux innovations d'Iliad/Free. En tout cas, il faut s'y habituer, Iliad n'est plus une société de croissance. Un phénomène transitoire ou définitif ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche