Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 11:06

emailvision
Le petit éditeur de logiciels poursuit sa croissance rapide et la visibilité s'améliore de trimestre en trimestre. La rentabilité à court terme reste la grande inconnue, la société maintenant un effort marketing intense pour se développer.


La crise ? Pour Emailvision, elle s'est matérialisée par un taux de croissance de l'activité qui a fléchi à 24% au dernier trimestre 2008 avant de rebondir (il s'est élevé à 38% au troisième trimestre). Et, bien loin de contribuer au gonflement des foules qui se pressent à Pôle Emploi, la société vient de dépasser les 200 salariés et envisage 100 recrutements l'an prochain.

Rappelons qu'Emailvision édite des logiciels permettant de gérer des campagnes de communication par email. Le groupe les commercialise principalement selon un modèle économqiue de type SaaS (Software as a service). Pour schématiser, les clients payent un abonnement mensuel pour accéder au logiciel, au lieu de payer une licence une fois pour toutes. Et une durée d'engagement est prévue au contrat : elle peut aller de 12 à 36 mois.

Pour suivre l'évolution de l'activité, il y a donc deux indicateurs-clés : le chiffre d'affaires, bien sûr, qui continue - on l'a dit - de croître fortement, mais aussi le carnet de commandes, qui matérialise le chiffre d'affaires à venir au titre des contrats déjà signés. Le carnet de commandes ne grimpe plus à un rythme supérieur à 100% par an, comme ce fut le cas jusqu'à fin 2007, mais il continue de progresser nettement plus vite que le chiffre d'affaires. Ainsi, à fin septembre 2009, il s'établissait à 34,8 millions d'euros (+59% en un an), c'est-à-dire près de 14 mois d'activité au rythme actuel (voir graphique).

En plein développement, la société est encore peu rentable et affiche même une légère perte nette au premier semestre 2009 (-0,2 million de résultat net). Rien d'inquiétant à cela dans la mesure où l'objectif de court terme est clairement la croissance, non la rentabilité ! L'effort marketing continue, pour  soutenir les ambitions internationales du groupe, déjà présent dans une dizaine de pays d'Europe de l'Ouest et du Nord. Depuis peu, Emailvision s'attaque aussi au marché américain, avec un bureau ouvert à New-York. A suivre... 

Emailvision publiera dans un peu plus d'un mois (le 20 janvier) son chiffre d'affaires annuel. Nous l'attendons à 29 millions d'euros, soit une croissance de 33% en 2009. Une belle performance par les temps qui courent ! Mais surtout, il faudra évidemment surveiller si la progression du carnet de commandes continue au même rythme que les trimestres passés. Autrement dit, si les efforts commerciaux intenses d'Emailvision sont payants.

Boursièrement, le titre végète depuis l'été et cote au-dessous de son prix d'introduction de 2,55 euros début 2006. A l'époque, personne ne se souciait réellement du prix des introductions et l'action avait d'ailleurs plutôt bien commencé sa "carrière" sur Alternext. La capitalisation boursière actuelle avoisine les 40 millions d'euros, ce qui peut sembler un peu élevé. Mais à mesure que se confirme le potentiel de croissance, peut-être va-t-il falloir se réintéresser au titre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche