Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 00:34
videofuturLa scission de Netgem et de VideoFutur est effective à compter d'aujourdhui, cette dernière s'apprêtant à faire ses débuts boursiers sur Alternext. Une nouvelle aventure pour cette jeune société.

A l'origine de ce projet, on trouve l'entreprise Glow Entertainment, fondée en novembre 2002 et exploitant la marque Glowria. D'abord positionnée sur la location de DVD via le site internet glowria.fr, elle lance dès 2005 un service dématérialisé de vidéo à la demande (VOD), c'est-à-dire de téléchargement légal de films sur internet.

Ce service est proposé sous marque propre mais également en marque blanche à des partenaires comme la FNAC, Carrefour, Darty, Allociné (ce dernier partenariat ne fonctionnant plus aujourd'hui). Ce métier s'étend à la VOD directement disponible sur le téléviseur (via un contrat avec Dartybox, par exemple).

En mars 2008, la société Glow Entertainment est rachetée par Netgem. En octobre de la même année, le groupe reprend à la barre du tribunal de commerce le réseau de franchise de location de vidéos Vidéo Futur, nom qui sera conservé pour l'ensemble des activités de distribution de contenus de Netgem, en raison de sa forte notoriété.

C'est ce périmètre qui est aujourd'hui détaché de Netgem (ce qu'on appelle un spin off) pour être coté sur Alternext. Le VideoFutur nouveau est arrivé et il combine donc un réseau de distribution physique (automates et boutiques détenues en propre ou par des franchisés) et des canaux de distribution sur internet (en direct ou via des partenaires), distribuant ainsi  des contenus dématérialisés (VOD) ou non (DVD). Il dispose donc d'un positionnementhybride, plutôt original.

L'année 2009 a vu l'adjonction d'un nouveau partenaire de poids, M6, via son site M6VOD.fr.

Le chiffre d'affaires, non audité, s'est élevé à 14,1 millions d'euros en 2009, ce qui correspond peu ou prou à la partie "contenus et services" de Netgem. Si VideoFutur a déjà avec sa filiale Glowria Luxembourg Pte une tête de pont à l'international , celle-ci, créée en mars 2008, reste purement symbolique. Au premier semestre 2009, son CA a été proche de... 1000 euros !

En attendant les résultats 2009, qui seront publiés le 31 mars, la question à se poser, pour les actionnaires de Netgem, qui auront demain un même nombre de titres VideoFutur, est la suivante : vendre ou garder ?

Qui vend ? Qui garde ? L'unanimité n'est pas de mise, même chez les principaux actionnaires. Joseph Haddad, qui détient 24,6% du capital, via son holding J2H, souhaite "exercer une influence significative et durable sur les activités et la stratégie de la société", indique le document d'introduction. Mais Olivier Guillaumin (13,3% du capital) a au contraire indiqué qu’il "n’avait pas l’intention d’être durablement un actionnaire significatif" de VideoFutur.

Et vous, quel est votre choix ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Newsfinance - dans Bourse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Newsfinance
  • Newsfinance
  • : Petites et grandes nouvelles du monde de la finance : sociétés cotées, sicav, fonds, produits financiers,...
  • Contact

Recherche